Cameroun: COVID-19 - Benjamin Mboutou durci le ton

Le préfet du département du Wouri a engagé une campagne de sensibilisation du le port du masque dans la ville de Douala.

La pandémie du Coronavirus ne baisse pas d'ampleur au Cameroun en général et dans la ville de Douala en particulier. Malgré les mesures barrières édictées par le gouvernement, l'assouplissement de celles-ci a eu pour conséquence un certains relâchement auprès des populations.

Pour rester en garde et redoubler de vigilance face à cette sale maladie, le préfet du département du Wouri Benjamin Mboutou rendu public en fin de semaine dernière une note mettant en garde les populations du département du Wouri sur ces prochaines décentes répressives pour l'application de l'obligation du port du masque. C'est donc en droite ligne avec cette volonté de maintenir les populations vigilantes qu'il a entrepris ce lundi 18 mai une descente au marché New Deido.

Réputé comme l'une des places marchandes les plus frondeuse de la ville, le marché New Deido a reçu la visite du préfet. Ici, contrairement a ce qui avait été annoncé par lui même (répression) Benjamin Mboutou a plutôt une fois de plus sensibilisé les commerçants de ce marché sur l'importance du port du masque mais aussi du respect de la distanciation sociale. Mégaphone en main, il a martelé aupres des commerçants le message du respect des mesures barrières afin de freiner la propagation du virus dans ce marché mais aussi dans la ville de Douala.

Après cette autre phase de sensibilisation qui intervient après l'annonce des mesures d'assouplissement qui a causé un certain relâchement auprès des populations, le préfet a promis de passer très prochainement a une phase plus répressive pour cette fois là frapper durement les contrevenants a cette mesure de port obligatoire du masque.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.