Cameroun: Un Sous-préfet menace de destituer un chef de village qui a osé refuser le don de Paul Biya

Depuis ce lundi, 18 mai 2020, une vidéo d'un autre genre, circule sur les réseaux sociaux. Elle est inédite, incroyable, impensable et inimaginable.

Nous sommes en pleine forêt équatoriale, à Minkan, un village situé entre Ebolowa et Kribi, dans la région du Sud- Cameroun.

La scène s'est déroulée le 14 mai 2020 à Ebolowa, au Sud, la Région d'originie de Paul Biya, le président de la république du cameroun.Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, le sous- préfet de la localité, procède à la remise des dons faits aux Camerounais, par Paul Biya le président de la République.

Le don du chef de l'Executif camerounais, est constitué de seaux, de morceaux de savons, et de gels hydroalcooliques.

Le sous- préfet tient un seau en mains, et prononce un discours qui magnifie l'élan de générosité de Paul Biya. Le chef du village l'écoute pourtant religieusement, jusqu'au moment où...le chef prend à son tour la parole.

"Je remercie le Chef de l'État, mais, hélas, je suis au fin fond de ce pays, à la limite Ebolowa - Kribi, pour ça (montrant le seau qu'il a reçu du sous-préfet), ça ne m'intéresse pas"

Immédiatement , le Sous-Préfet a réagi par des menaces et chantage.

"Les actes du Chef de l'État, sont emprunts du sceau de la souveraineté, on ne les critiques pas, on ne les commente pas négativement. Soyez un chef discipliné si non, je vous enlève " menace le sous-préfet

Regardez plutôt la vidéo, et voyez comment le chef du village Minkan oppose une fin de non- recevoir au don du chef de l'État, et comment, le sous- préfet, menace de le destituer.

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.