Madagascar: Filière cacao - Le CLAC défend la qualité naturelle du chocolat

Cette association travaille en partenariat avec la Chocolaterie Ecole Edenia qui vient d'ouvrir ses portes à Nanisana dans le dessein d'augmenter la transformation de cacao à Madagascar à travers la formation des artisans chocolatiers.

Le Club des Amoureux du Chocolat connu sous le sigle de CLAC a vu le jour le 22 février 2020. Créé par une douzaine de membres fondateurs, selon la vision l'Autoroute du chocolat à la recherche du naturel et des douceurs malgaches, cette association a pour ambition de présenter la richesse du patrimoine culturel du chocolat et des fèves du cacao malgache. Ce concept de « l'Autoroute du Chocolat » initié par la diaspora malgache en France et les acteurs nationaux à Madagascar, consiste à venir en aide aux planteurs de cacao afin de sauver cette filière porteuse tout en mettant en place une chocolaterie école servant à former des artisans chocolatiers.

Plus de transparence. Rappelons que Madagascar est réputé mondialement par le goût et la qualité supérieure de son cacao et de son produit dérivé qu'est le chocolat. Ce produit phare destiné majoritairement à l'exportation constitue d'ailleurs une des identités économiques de la Grande Île. Pour maintenir cette renommée internationale de la filière cacao et en particulier le chocolat malgache, le CLAC défend corps et âme la qualité naturelle de celui-ci, qui plus est qualifié de produit de luxe. « Notre mission consiste ainsi à interpeller toutes les parties prenantes, dont entre autres, les législateurs et les consommateurs sur les dangers de l'utilisation des engrais chimiques et des insecticides dans la plantation de cacao et sur l'ajout des matières grasses végétales (MGV) dans le chocolat », a annoncé le Dr Ravahiarivony Evelyne, la présidente du Club des Amoureux du Chocolat. Pour ce faire, « nous travaillons en étroite collaboration avec divers partenaires. En fait, nous voulons protéger la qualité naturelle imbattable du chocolat malgache en réclamant plus de transparence sur sa composition, et ce, en se conformant aux directives européennes du 02 juin 2000 qui régulent le pourcentage acceptable des MGV autre que le beurre de cacao à moins de 5% du produit fini. Parmi les MGV, on peut citer, entre autres, l'huile de palme et la crème fraîche. Nous exigeons également une transparence sur la teneur en beurre de cacao », a-t-elle ajouté.

Tester le chocolat. Dans la même foulée, « le CLAC s'engage à regrouper tous les passionnés du chocolat de tous les horizons, à emboîter les pas des membres dans l'amour du chocolat artisanal malgache de qualité, comme son nom l'indique. Nous sollicitons, entre autres, les artistes à montrer le chocolat et le cacao de Madagascar dans la littérature, la peinture et la musique aussi bien iconographique que bibliographique. Les chercheurs et les scientifiques sont en même temps incités à présenter tous les sujets se rapportant au chocolat comme la santé, la beauté et la botanique dans le cadre des expositions », a enchaîné le Dr Ravahiarivony Evelyne. Par ailleurs, le CLAC va entreprendre diverses actions pour défendre la qualité naturelle du chocolat de Madagascar. A titre d'illustration, « nous allons éditer un guide gastronomique dédié au chocolat. Les membres du Club vont également se réunir autour d'une table de dégustation suivant les différents thèmes précis. Ils vont entre temps tester une fois tous les deux ans le chocolat malgache et importé dans le dessein de bien les distinguer à travers leurs goûts et leurs compositions », d'après toujours ses explications. Le CLAC a d'ailleurs comme leitmotiv : « Ny hanitry ny tany malagasy, miloko volontany » ou textuellement « Les saveurs naturelles du terroir malgache, le chocolat ».

Journée « porte ouverte ». A part cela, cette association s'engage à valoriser le chocolat de qualité fabriqué par des artisans chocolatiers malgaches. Pour ce faire, elle travaille en partenariat avec la Chocolaterie Ecole Edenia qui vient d'ouvrir ses portes pour les former en matière de transformation de cacao à Madagascar, et ce, tout en respectant les normes internationales surtout en hygiène. « Le CLAC s'engage entre autres, à aider ces artisans chocolatiers à se développer en apportant son appui à la mise aux normes internationales du laboratoire de chocolat chez cette école Edenia », a fait savoir sa présidente. Notons que la Chocolaterie Ecole Edenia organise ce samedi 23 mai 2020 une journée « porte ouverte » à Nanisana en vue de présenter au grand public ses activités et ses spécificités. C'est également une journée d'échange entre tous les acteurs de la filière cacao, et en particulier ceux du chocolat. Il y aura entre temps une visite guidée sur le laboratoire du chocolat ainsi que d'une vente-exposition du chocolat fabriqué localement et d'une présentation d'un thème axé sur la botanique en rapport avec le chocolat.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.