Kenya: Sebastien Migne aussi réclame ses salaires et menace

Décidément, le Kenya a toujours du mal avec ses anciens sélectionneurs. Sebastien Migne qui a quitté son poste en août 2019 réclame des arriérés de salaire et menace de saisir la FIFA.

« J'ai été assez patient et amical mais la fédération l'a pris pour argent comptant« , indique le technicien français à Goal.

« Nous avions un accord et depuis plusieurs mois, ils ne l'ont pas honoré. Ils ne sont même pas honnêtes avec moi. C'est visiblement leur habitude quand je vois qu'ils n'ont toujours pas payé Bobby Williamson et Adel Amrouche« , ajoute t-il.

Ces deux sélectionneurs ont traduit le Kenya devant la FIFA pour non respect des obligations contractuelles. Pour Amrouche, le Kenya avait encore jusqu'au 18 mai au risque de se voir retirer des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

Migne avait rejoint le Kenya en mai 2018. Il a réussi à qualifier le pays pour la CAN 2019 après 15 ans d'attente. « Ils ont encore jusqu'à cet été. S'ils ne me payent pas, je vais saisir la FIFA« , prévient celui qui est désormais sélectionneur de la Guinée équatoriale.

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.