Cameroun: Cyclisme - Le Tour du Cameroun en ballotage

Dans son calendrier 2020 réaménagé à cause du Covid-19, l'Union cycliste internationale n'a retenu que le Grand Prix cycliste international Chantal Biya.

Le voile de la pandémie du Covid-19 n'a pas fini de secouer le monde du sport. En raison de cette maladie contagieuse, l'Union cycliste internationale (UCI) a été obligée de réaménager son calendrier 2020. 25 courses ont réussi à échapper de cette zone de turbulence. Parmi elles, on trouve notamment le Grand prix cycliste international Chantal Biya, prévu du 7 au 10 octobre 2020. Or, deux courses camerounaises figurent dans le traditionnel calendrier de l'Africa Tour de l'UCI. Outre le Grand Prix Chantal Biya, il y a également le Tour cycliste international du Cameroun. Cette dernière course n'a pas été retenue pour le moment, car elle devait se dérouler du 31 mai au 7 juin 2020.

« Nous travaillons avec l'UCI pour revoir les dates du Tour du Cameroun. Nous avons eu une vidéoconférence vendredi dernier à ce sujet. Ils nous ont demandé de faire des propositions de nouvelles dates. Nous avons essayé d'en trouver au-delà du mois de juin, donc en juillet ou en août prochain. Encore faudrait-il que ces dates soient validées par l'UCI et la Confédération africaine de cyclisme », a indiqué Honoré Yossi, le président de la Fédération camerounaise de cyclisme. Par ailleurs, dans ce calendrier réaménagé de l'UCI, les trois courses phares mondiales y figurent bien. Il s'agit notamment du Tour de France, du 29 août au 20 septembre 2020. Puis, du 4 au 25 octobre, place au Giro, le Tour d'Italie. Et enfin, du 20 octobre au 8 novembre, la Vuelta, le Tour d'Espagne, prendra le relais.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.