Cameroun: Comité de normalisation - Ce sera jusqu'au 16 décembre

La FIFA a prorogé, vendredi dernier, le mandat de Dieudonné Happi et son équipe afin d'organiser les élections à la tête de la Fecafoot.

La prorogation du mandat du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) était un secret de polichinelle. En tout cas, la décision de la Fédération internationale de football association (Fifa) d'étendre le bail de l'équipe dirigée par Me Dieudonné Happi, qui expirait le 31 août 2018, n'a surpris personne vendredi dernier. Seule la durée de cette deuxième prorogation faisait l'objet d'hypothèses.

La Fifa a donc tranché puisque le Comité de normalisation restera à la Fecafoot jusqu'au 16 décembre prochain. Entre autres raisons avancées par Fatma Samoura, la SG de l'instance, pour justifier cette décision, l'adoption de la nouvelle loi sur le sport adoptée en juin dernier par l'Assemblée nationale du Cameroun.

Une étape cruciale, selon la Fifa, « vers l'adoption des nouveaux statuts par la Fecafoot dans la mesure où la législation précédemment en vigueur empêchait de respecter ses obligations statutaires envers la Fifa en matière d'arbitrage ».

L'instance affirme également avoir tenu compte d'une lettre du ministère des Sports et de l'Education physique demandant le report des élections car la « période pressentie pour la période électorale à la Fecafoot coïncide avec celle couvrant les opérations de l'élection présidentielle au Cameroun ». Il s'agirait donc pour le gouvernement d'éviter des « interférences imprévisibles ».

Me Dieudonné Happi et ses collègues devront fournir une feuille de route à la FIFA afin d'avoir une visibilité sur le chronogramme devant aboutir, enfin, à une élection. Election qui passe d'abord par l'adoption de nouveaux statuts.

Pour rappel, le mandat du Comité de normalisation, démarré en septembre 2017, avait été prorogé une première fois le 28 février 2018 pour six mois. Les missions devant conduire à la mise sur pied d'un nouvel exécutif n'avaient pas déjà été remplies. On espère cette fois que ce sera la bonne.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.