Afrique: Vaincre la pandémie de COVID-19 par la sensibilisation

Distribution d'étiquettes et autocollants de sensibilisation, récolte de fonds ou sensibilisation porte-à-porte : les campagnes de lutte contre la Covid-19 sont multiformes en Afrique.

Le nombre de cas confirmés de Covid-19 en Afrique approche les 90.000 d'après les chiffres communiqués à l'Union africaine par les gouvernements des pays membres. Pour limiter la propagation du virus, des initiatives sont mises en place pour mieux informer les populations.

La sensibilisation prend diverses formes sur le continent

En dehors des messages diffusés par des artistes, des sportifs et des célébrités pour amener à des changements de comportement, pour éviter qu'une propagation du virus devienne incontrôlable, des pouvoirs publics proposent des kits d'impression d'étiquettes ou d'autocollants de sensibilisation.

En Afrique de l'Ouest, le Bénin en fait l'expérience depuis le mois d'avril. Les services de communication de la présidence ont en effet offert au public, l'accès gratuit à une plateforme pour télécharger du matériel digital de sensibilisation.

Satisfait du résultat, Wilfried Léandre Houngbédji, directeur de la communication de la présidence de la République explique que "ces autocollants ont été bien accueillis par l'opinion et c'est encourageant pour les internautes, c'est encourageant pour les acteurs de la communauté digitale de savoir qu'ils peuvent accéder à cette plateforme. L'accès gratuit a également contribué à dynamiser la fréquentation de cette plateforme et les gens peuvent aller effectivement télécharger toute sorte d'intrants, de documents".

Assister les populations en milieu rural

Dans un pays comme le Burkina Faso, l'USAID soutient le déploiement depuis quelques semaines, de 15.000 volontaires dans le cadre d'une campagne de sensibilisation conduite par la direction générale du volontariat du ministère de la Jeunesse.

Un accent particulier est mis sur les populations des provinces. Ali Bokoum, un de ces volontaires dans la région du Sahel, dans le nord du Burkina Faso dirige le Conseil régional de la jeunesse.

"C'est entre autres la production de vidéos en langues locales pour sensibiliser les communautés, la distribution de savon, de gel hydroalcoolique ainsi que des masques aux personnes vulnérables, surtout les personnes âgées, ainsi qu'aux personnes déplacées internes qui fuient l'insécurité dans leur localité", explique ce jeune volontaire burkinabé qui ajoute qu'il y a aussi "des activités de sensibilisation entrant dans le cadre de la lutte contre la Covid-19".

La diaspora africaine engagée

Des initiatives de financement participatif conduites depuis l'étranger par des membres de la diaspora africaine comptent également dans la campagne de riposte contre la pandémie en Afrique.

Nala Müller, une Congolaise vivant en Allemagne est à l'origine de l'initiative "Solutions for Congo", lancée le 22 avril 2020.

"Le budget était estimé autour de 13 millions de dollars et juste 1,8 million de dollars a été récolté alors que le pays a atteint son pic", alerte la directrice exécutive de Nala Diams Consulting.

"L'initiative s'emploie à faire du porte-à-porte pour sensibiliser sur les mesures barrières, faire fabriquer des masques en tissu aux femmes paysannes, fabriquer localement des solutions hydroalcooliques et ensuite placer des dispositifs de lavage de mains devant les maisons des personnes âgées. Racheter aussi la production des fermiers et agriculteurs locaux pour la distribution aux plus démunis des communes périurbaines de Kinshasa", explique-t-elle à la DW.

Au-delà des Etats, dès la déclaration d'urgence de santé publique de portée mondiale par l'OMS, l'Union africaine s'est doté d'un programme de communication en langues locales. Un comité ministériel se réunit chaque semaine pour contrôler l'impact dans les différents pays.

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.