Cote d'Ivoire: COVID-19/Transfert d'argent - Un opérateur rend gratuit ses prestations

Transferts et retraits d'argent, dépôts d'argent jusqu'à 10 000 F Cfa, paiements de factures d'électricité et d'eau, ainsi que bien d'autres opérations, sont gratuits chez l'opérateur Wizall money, filiale du groupe Banque centrale populaire (Bcp) du Maroc, annonce un communiqué officiel de cette maison.

La note assure, en outre, que cette mesure s'applique dans les pays où elle est présente. Notamment, en Côte d'Ivoire, au Sénégal, au Burkina Faso et au Mali.

A propos de la motivation profonde à la base de cette mesure, le communiqué précise que « cette décision s'inscrit dans le cadre du renforcement des mesures prises par la Banque centrale des Etats d'Afrique de l'ouest (Bceao) visant à ralentir la propagation du virus et ses impacts sur l'activité économique et financière des pays de l'union ».

Dans la même veine, cette entreprise assure qu'elle est consciente du fait que la protection de la santé des populations « est l'affaire de tous ».

Par conséquent, elle met un point à veiller à l'application stricte des mesures barrières, ainsi que le renforcement des dispositifs d'hygiène et de sécurité ; question de limiter au maximum la pandémie d'une manière générale et principalement, au sein de ses différents points de distribution.

Raison essentielle, dit l'opérateur de mobile money, exhorter sa clientèle et ses différents distributeurs « à privilégier les opérations via Wizall money pour réduire la manipulation du cash et les déplacements ».

Dans son communiqué, l'opérateur qui assure qu'elle travaille en partenariat avec la Banque atlantique, souhaite poursuivre son appui aux familles modestes. S'inscrivant du coup dans une culture de citoyenneté et de proximité.

Ainsi, dans un contexte mondial fortement marqué par la crise sanitaire due au Covid-19, le Groupe Bcp, via sa filiale Wizall money, n'entend pas être en marge des valeurs telles que la solidarité et le partage.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.