Burkina Faso: Lutte contre la COVID 19 - 20 étudiants venus du Niger wanted

communiqué de presse

Il nous a été donné de constater que 20 des 208 étudiants venus du Niger et qui étaient confinés à l'hôtel Bangrin Annexe et Iris à Ouagadougou ont déserté les lieux sans accord des autorités sanitaires et avant leur prélèvement du Jour 14 (J14).

Ce sont :

1) SAWADOGO ISSOUF ;

2) DIAKITE MAHAMADOU ;

3) OUEDRAOGO MAHAMADI;

4) KIEMA ABLASSE;

5) KORGO ABDOUL SALAM;

6) IMA HAMIDOU;

7) COULIBALY ADAMA;

8) GOUMBANE MOUKALA;

9) BELLA ZAKARIA ;

10) DIPAMA ABDALA ;

11) TRAORE ABDOUL MOUHOUSINI ;

12) SAWADOGO ALI ;

13) GUENE AHMED ;

14) KABORE IDRISSA ;

15) SANGARE ASSIMI ;

16) BORRO SAIDOU ;

17) KABORE ABDOUL FATAOU ;

18) SINARE TASSERE ;

19) GUIGMA SALIF ;

20) KOUDOUGOU HAROUNA.

Ces étudiants, qui sont actuellement dans la communauté, constituent un risque de propagation de la COVID 19 car pouvant développer à tout moment la maladie.

Le gouvernement invite les personnes ci-dessus citées à rejoindre immédiatement leurs lieux de confinement pour la poursuite de la prise en charge.

Toute personne connaissant ces étudiants est priée d'informer les services de sécurité aux numéros d'appel 16 et 17 et la cellule d'alerte COVID-19 au 3535.

Service d'information du gouvernement

La coordonnatrice

Mafarma Sanogo

A La Une: Burkina Faso

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.