Algérie: Le MSP élabore un planning de travail pour les débats sur la mouture de la Constitution

Alger — Le Mouvement de la société pour la paix (MSP) a fait état, mardi, d'un planning de travail pour débattre de la mouture de l'avant-projet de la Constitution, comprenant des colloques internes et des rencontres thématiques, en associant ses cadres et instances à ce processus, a indiqué le parti dans un communiqué.

Le Bureau national exécutif du MSP a approuvé, lors d'une réunion la démarche du débat de l'avant-projet de la révision constitutionnelle "conformément aux critères précédemment annoncés".

Ainsi, il a été décidé "d'associer les structures et les instances du Mouvement au débat avec élaboration d'un calendrier de colloques internes devant être présidées par les membres du Bureau et cadres du MSP et un autre calendrier pour les rencontres des trois instances consultatives", a précisé le communiqué.

Plus précis, le parti fait état de "la tenue de quatre réunions thématiques avec la participation d'experts sur des thèmes liés à la Constitution, l'identité nationale, les finalités de la Charéa, la Déclaration du 1er Novembre, la Constitution, la nature du système politique et l'équilibre des pouvoirs, la Constitution et les libertés, la Constitution, les situations internationale et régionale et la souveraineté nationale".

Il s'agit également de "l'organisation de consultations personnalités- experts conformément à un calendrier précis et des consultations avec des partis politiques et des personnalités".

Rappelant ses positions antérieures au sujet de l'identité et exprimées dans les statuts, approuvés lors de tous ses congrès et confirmés par les communiqués successifs".

Le MSP énumère, à ce propos, le placement du référentiel de la Déclaration du 1er Novembre parmi les matières intangibles, l'adoption de la Charéa islamique et des finalités de la Charéa comme source de législation, la généralisation de l'utilisation de la langue arabe comme langue nationale officielle dans les établissements et dans les documents officiels, la criminalisation de l'utilisation du français comme langue véhiculaire au sein des institutions officiels et comme langue de communication dans les documents officiels.

En outre, le MSP prône "la considération dans le préambule de la Constitution, de l'arabe et tamazight comme deux langues sœurs partageant à travers les siècles une même dimension civilisationnelle.

Sur le plan international, le MSP considère que les événements en Libye ont "une incidence majeure sur les intérêts de l'Algérie et sa dimension stratégique, car la présence sur la scène de ces mutations en soutien à la légitimité internationale est dans l'intérêt de l'Algérie".

Il a réaffirmé par la même occasion "son soutien par tous les moyens au combat du peuple palestinien".

Le parti a tenu, par ailleurs, à présenter ses félicitations aux étudiants à l'occasion de la Journée nationale de l'étudiant coïncidant, le 19 mai de chaque année.

Il a rappelé, dans ce sens, "le rôle avant-gardiste des étudiants" dans la glorieuse Révolution algérienne et "le rôle de cette catégorie consciente et avisée dans les luttes des peuples pour le développement des leurs pays, la liberté, la dignité et les causes justes".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.