Cote d'Ivoire: COVID-19/Sidiki Diakité aux élus et aux populations - "Ne baissons pas les bras"

Au regard des résultats très encourageants obtenus grâce à la contribution de tous, le ministre Sidiki Diakité a lancé un appel, plus que solennel à l'ensemble des maires, des présidents de conseils régionaux, aux gouverneurs de district, sous-préfets, préfets des départements et des régions, aux chefs de village, chefs religieux, organisations de la société civile, aux jeunes, femmes, planteurs et cultivatrices.

Une sorte d'invite à l'autodiscipline, au moment où le Président Alassane Ouattara décide le déconfinement à l'effet de remettre résolument la Côte d'Ivoire au travail.

"Certes, le gouvernement a pris un certain nombre de mesures de déconfinement pour permettre que l'activité économique qui commençait à mourir, puisse reprendre.

Et surtout au moment même où le gouvernement met simultanément en place les mécanismes de dépistage et de prise en charge des cas qui pourraient survenir.

Mais en même temps, l'erreur que nous ne devons pas commettre, c'est de baisser les bras; il ne faut pas baisser les bras. Il faut demeurer vigilant, il faut demeurer discipliné. C'est cela qui nous a permis jusqu'ici, de nous en sortir" a-t-il insisté.

Dans ce combat contre la pandémie à Coronavirus, le ministre Sidiki Diakité est convaincu que la mobilisation de toutes les forces vives de la nation est une condition nécessaire pour la victoire.

C'est pourquoi, il a renouvelé ses sentiments de fierté et de satisfaction, en sa qualité de ministre de tutelle, de voir tous les élus locaux et le corps préfectoral, engagés chaque jour, sur l'ensemble du territoire national, avec la même détermination, dans la lutte contre le Covid-19.

"Dans le comportement des maires, des gouverneurs, des présidents de conseils régionaux, j'ai retrouvé la vision du Président de la République.

J'ai découvert ce que le Président de la République attend de ces organes de proximité dont la première responsabilité est de protéger les populations et de veiller à leur bien-être, sur le plan social et économique.

Je m'en réjouis d'autant plus qu'au regard de ce que nous avons observé, j'ai le sentiment que dans nos communes, districts et conseils régionaux, les choses se passeront désormais autrement.

Et que des questions qui avaient peut-être jusque-là échappé à notre sagacité, seront désormais prises en compte dans la détermination de nos modules de développement", a-t-il fait remarquer.

A tous les généreux donateurs qui accompagnent le gouvernement dans cette lutte, Sidiki Diakité leur a dit la gratitude de la République.

Pour lui, ces sacrifices ne sont pas vains, d'autant qu'ils servent à sauver des vies humaines. Car au bout des efforts fournis, la Côte d'Ivoire, s'est-il rassuré, aura la victoire sur la pandémie.

Il a également profité de cette tribune pour rassurer les Ivoiriens sur la résilience de l'économie nationale, en dépit des importants effets néfastes de la pandémie à coronavirus.

Le ministre Sidiki Diakité, sur ce sujet précis, a souligné que cette économie, bâtie pendant 10 bonnes années par le Président Alassane Ouattara, permet à la Côte d'Ivoire de résister parce que les fondements sont solides.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.