Afrique: Ligue des champions - Affaire Wydad-Espérance, audience du TAS ce mois de mai

Le Tribunal Arbitral du Sport étudiera à la fin de ce mois de mai de l'affaire de la finale retour de la Ligue des champions africaine 2018-2019 qui a opposé l'Espérance Sportive de Tunis au Wydad Casablanca. Cette audience aura lieu le vendredi 29 mai.

Dans l'histoire de la Confédération africaine de football (CAF), jamais une finale de la Ligue des champions n'a fait autant de vagues. Nous sommes le 31 mai 2019 à Radès, en Tunisie. Le Wydad joue contre L'Espérance de Tunis.

L'équipe tunisienne mène 1-0 lorsque les rouges égalisent à la 59e minute. Premier coup de théâtre: l'arbitre n'accorde pas le but en raison d'un hors-jeu. Le WAC conteste la décision et réclame le recours à l'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR). Deuxième coup de théâtre: l'arbitre indique au staff du Wydad que le VAR «ne fonctionnait pas».

Le match est suspendu durant une heure puis définitivement annulé. Le WAC décide de ne pas reprendre la partie et l'Espérance sportive de Tunis est déclarée «vainqueur». S'en suit une longue période de cafouillage réglementaire. Le comité exécutif de la CAF ordonne en effet aux deux clubs de rejouer le match retour de cette finale sur terrain neutre. Le WAC et l'Espérance sportive de Tunis contestent cette décision et saisissent le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Le Wydad Casablanca avait fait appel de la décision de la commission de discipline de la Confédération Africaine de Football accordant le titre à l'Espérance Sportive de Tunis après le retrait du terrain des joueurs du Wydad et leur refus de reprendre le match à la suite d'un but annulé et en l'absence du VAR.

A La Une: Afrique

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.