Ile Maurice: COVID-19 - Le sort de 250 employés de l'hôtel So Sofitel se joue aujourd'hui

Après près d'une dizaine d'années d'opération, l'hôtel So Sofitel, situé à Bel-Ombre, pourrait fermer ses portes. Cette décision serait due à la situation financière «désastreuse» dans laquelle se trouve l'établissement.

Le management a rencontré des cadres pour les informer de la situation la semaine dernière et une décision doit être prise concernant la poursuite ou non des opérations. Une importante réunion est prévue entre la direction et des représentants des travailleurs aujourd'hui, mercredi 20 mai, pour leur annoncer des mesures qui concernent quelque 250 employés, inquiets de leur sort depuis la semaine dernière.

Une correspondance, signée par le directeur de l'hôtel, a été envoyée à une douzaine de représentants des travailleurs des différents départements, pour les inviter à la réunion. «Cette rencontre aura pour but d'évoquer l'impact désastreux de la pandémie Covid-19 sur nos opérations ainsi que la menace qu'elle représente pour la pérennité de celles-ci et d'explorer et négocier, conformément aux dispositions de l'article 72 de la 'Workers Rights Act 2019', les mesures qui devront inévitablement être mises en œuvre par Belle Rivière Ltée pour y faire face», peut-on y lire.

Un employé ayant une dizaine d'années de service dans cet établissement - qui compte d'une centaine de villas - soutient que dès que cette lettre a été mise en circulation depuis la fin de la semaine dernière, tous les travailleurs sont dans la peur. Ils s'attendent au pire, d'autant que la direction a patienté jusqu'au le vote du Covid-19 Bill pour organiser cette rencontre.

Interrogée, la Human Ressource Manager de l'hôtel, Jessica Sola, a confirmé la tenue de la rencontre, mais a ajouté qu'elle attend les retombées de la réunion d'aujourd'hui. Par ailleurs, le leader de l'opposition, Arvin Boolell, avait évoqué la probable fermeture de deux hôtels dans le Sud, lors de sa conférence de presse, samedi.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.