Libye: Denis Sassou N'Guesso appelle les belligérants à une trêve humanitaire

Le chef de l'Etat congolais, président du comité de haut niveau de l'Union africaine (UA) sur la Libye, a lancé un appel le 19 mai aux protagonistes du conflit libyen d'observer « une trêve humanitaire en vue de sauver et de protéger la population libyenne ».

Selon lui, « cela facilitera également la prise en charge des migrants qui se trouvaient dans la précarité ».

Il a fait cette déclaration au cours d'une vidéo conférence à laquelle ont pris part les chefs d'Etat membres du comité de haut niveau de l'UA sur la Libye, le président de la commission de l'UA, la représentante du secrétaire général des Nations unies.

Denis Sassou N'Guesso a également appelé « l'attention de la communauté internationale sur la nécessité d'apporter une aide conséquente et une expertise nécessaire pour soutenir les efforts des Libyens dans la lutte contre la propagation du coronavirus (Covid-19) ».

En mars dernier, une réunion du groupe de contact sur la Libye s'est tenue à Oyo, ville située à plus de 400km au nord de Brazzaville. Les participants à cette rencontre avaient pris l'engagement de mettre en œuvre la feuille de route de l'UA sur la Libye.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.