Sahara Occidental: Anniversaire/Lutte armée - La CEAS-Sahara rend hommage au peuple sahraoui pour sa lutte héroïque

Madrid — La Coordination espagnole des associations solidaires avec le Sahara occidental, CEAS-Sahara, a salué la détermination du peuple sahraoui qui mène une lutte héroïque pour obtenir sa liberté et son indépendance, à l'occasion du 47ème anniversaire du déclenchement de la lutte armée (20 mai 1973).

La Coordination à, en cette journée marquant l'histoire du Sahara occidental, appelé à la mobilisation de la classe politique et de l'opinion publique espagnoles pour exiger une position digne et ferme du gouvernement espagnol pour la défense des droits du peuple sahraoui.

"Le 10 mai 1973, le peuple sahraoui a annoncé au monde la naissance du Front Polisario en tant qu'instrument politique chargé de réaliser ses aspirations légitimes par tous les moyens possibles, y compris la lutte armée", a écrit le CEAS-Sahara dans un communiqué.

"Dix jours plus tard seulement, le 20 mai, une sanglante lutte de dix-huit ans commence, d'abord contre les derniers vestiges du colonialisme espagnol, puis contre l'invasion militaire criminelle du Maroc...", a rappelé la Coordination.

Tout au long de ces 47 années, soutient la CEAS, "le peuple sahraoui sous la direction de son unique et légitime représentant, le Front Polisario, a obtenu des succès indéniables, parmi lesquels la proclamation de la République arabe démocratique sahraouie (RASD) et la consolidation de tous les institutions sociales, politiques et administratives d'un Etat démocratique".

"Une expérience reconnue comme la seule au monde où un mouvement de libération nationale a pu jeter les bases de la construction d'un Etat démocratique en exil tout en luttant pour l'exercice de la pleine souveraineté sur l'ensemble de son territoire national", a-t-elle ajouté.

Aujourd'hui, le Front Polisario et le Mouvement de solidarité, avec leur juste cause, commémorent la fête nationale sahraouie du 20 mai une année de plus.

La CEAS, a soutenu qu"après 47 longues années de lutte et de résistance du peuple sahraoui et 29 qui se sont écoulées depuis la signature du Plan de règlement entre les parties au conflit, parrainé par l'ONU et l'Organisation pour l'unité africaine (OUA), qui envisageait, entre autres, l'objectif principal et inévitable de convoquer et de tenir un référendum d'autodétermination à travers lequel le peuple sahraoui pourrait librement décider de son avenir en tant que condition obligatoire du maintien du cessez-le-feu".

Le peuple sahraoui a célébré mercredi le 47ème anniversaire du déclenchement de la lutte armée pour arracher son indépendance face à l'occupation espagnole et recouvrer sa souveraineté sur l'ensemble de son territoire.

La date du 20 mai 1973 demeure un évènement historique pour les Sahraouis qui avaient décidé, ce jour-là, sous la houlette du Front Polisario, unique et légitime représentant du peuple sahraoui, de prendre les armes pour arracher leur indépendance face à l'occupation d'abord espagnole et ensuite contre le Maroc, qui avait envahi les territoires sahraouis en 1975.

A cette date, un groupe de combattants sahraouis avait décidé d'attaquer le poste espagnol d'El Khanga, à l'est de la ville de Smara. Cette opération annonçait alors le déclenchement de la lutte armée dans le Sahara occidental, suivant les résolutions prises dix jours avant, soit le 10 mai, lors du congrès constitutif du Front Polisario qui avait décrété dans son texte fondateur que "c'est par le fusil que la liberté sera arrachée".

A La Une: Sahara Occidental

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.