Angola: COVID - 19 - Les habitants de Cassenda soupirent de soulagement

Luanda — Seize jours plus tard, les habitants de quatre immeubles du quartier de Cassenda, district urbain de Maianga, municipalité de Luanda, soupirent de soulagement après la levée de l'isolement de leurs bâtiments.

Les autorités ont imposé un isolement au quartier Cassenda en raison du «cas 26», qui a infecté 19 personnes, pour la plupart des membres de sa famille.

Avant la levée de l'isolement de ces immeubles, les autorités ont dépisté 160 personnes suspectées de contact direct avec les personnes infectées.

En raison du «cas numéro 26», qui concerne un citoyen angolais venu du Portugal le 18 mars, mais n'ayant pas respecté la quarantaine à domicile, le district urbain de Futungo, de la municipalité de Talatona, reste isolé. Les 300 habitants attendent les résultats de leurs tests.

Après que neuf personnes aient été diagnostiquées positives au covid-19, 160 autres ont vu leurs mouvements limités par les autorités sanitaires du 6 au 20 du mois en cours.

En plus de couper le ruban, qui symbolisait la levée du cordon sanitaire, les résidents ont reçu des déclarations de tests négatifs au covid -19.

Ravi et presque sans voix d'exprimer sa satisfaction, dans des déclarations à la presse, la résidente Jani José Xavier a souligné qu'il n'était pas facile de vivre confinée, ayant appelé la société à continuer de se conformer aux recommandations sanitaires, telles que la distanciation sociale d'au moins un mètre entre les personnes.

A son tour, Pedro Tomas, qui était également confiné, a déclaré qu'il avait vécu des moments difficiles, donc c'était un soulagement d'être libéré.

Pour la technicienne du service de santé du district urbain de Maianga, Lídia Pedro, qui pendant les 16 jours de travail dans la zone a créé des liens avec les habitants des bâtiments, a souligné que les moments vécus seront marqués en sa mémoire car elle a été traitée avec tendresse, malgré le risque.

Malgré les tests négatifs au covid-19, la directrice nationale de la Santé publique, Elgas Freitas, a appelé les résidents de Cassenda à continuer de se laver les mains avec du savon et de l'eau, les désinfecter avec de l'alcool gel, ainsi que respecter la distanciation sociale.

Au total, l'Angola recense 58 cas positifs, dont trois décès, 17 patients rétablis et 38 cas actifs (cliniquement stables), dont 31 sont des contaminations locales.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.