Angola: COVID-19 - Deux décès hors du contrôle des autorités

Luanda — La ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, a reconnu mercredi, à Luanda, qu'il y avait un manque de contrôle de la part des autorités sanitaires nationales concernant la mort par covid-19 des deux premiers citoyens angolais, en mars dernier.

S'exprimant lors de la conférence de presse pour mettre à jour les données épidémiologiques sur la maladie, la gouvernante a déclaré que la situation était différente lors du troisième décès, impliquant un patient de 82 ans, qui vivait au Portugal.

Arrivé en Angola en février dernier, ce patient est décédé, lundi dernier, quelques heures après avoir été interné dans l'une des unités hospitalières de la capitale angolaise.

La porte-parole de la Commission interministérielle de réponse à Covid-19 a assuré que, dans le cas de l'octogénaire, le résultat positif était connu avant sa mort, mais que, compte tenu de l'association d'autres maladies chroniques dont il souffrait, il n'a pas résisté.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.