Gabon: Coronavirus - Les cas testés positifs à Lastrouville étonnent

En touchant l'intérieur du pays après Libreville, par des cas testés positifs dans le Woleu-Ntem, le Moyen Ogooué, l'Ogooué Maritime et le Haut Ogooué, on peut dire que le Coronavirus gagne du terrain, comme nous le titrions dans un de nos précédents articles. Par la communication du COPIL, le mardi 19 Mai, nous avons appris que la pronvince de l'Ogooué-Lolo était désormais frappée par la maladie avec les 5 cas testés positifs à Lastrouville. La situation qui prévaut dans cette ville de Sud-Est du Gabon est sujet à débat.

Pourtant en confinement depuis plusieurs semaines, le Gabon ne cesse d'enregistrer des cas testés positifs à la Covid-19. Les chiffres annoncés par le COPIL le mardi 19 Mai parlent de 1502 personnes touchées par la maladie. Le virus qui était principalement à Libreville se propage dans l'arrière pays avec des cas enregistrés dans les provinces du Woleu-Ntem, du Moyen Ogooué, de l'Ogooué Maritime, du Haut-Ogooué et de l'Ogooué-Lolo. La dernière province cité est la toute dernière à figurer dans la liste avec cinq ( 5 ) cas testés positifs à Lastrouville, chef-lieu du département de Mulundu.

Cette nouvelle qui inquiète plus d'une personne est au centre d'un débat interminable. Avançant des arguments dans les discussions, certains se demandent par où le virus est passé pour se poser à Lastrouville, quand on sait que ce département est coupé des autres régions du fait des mesures édictées par les autorités.

Le cas de Lastrouville ne peut par exemple pas être comparé à celui de Bitam où Franceville. Pour le cas de Bitam, les cas testés positifs revenaient du Cameroun. Ceux de Franceville sont aussi au centre d'un débat. Du sentiment de certains Altogoveens, la propagation de la maladie n'est pas étrangère aux obsèques populaire d'un politicien dont une partie de l'assistance revenait de Libreville.

Pour ce qui est de Lastoursville, il est difficile de savoir ce qui s'est passé. Nous nous posons des questions pour être sur le chemin de la vérité : qui est le patient zéro ? D'où revenait-il ? Avec qui a-t-il été en contact en foulant le sol de la ville de Wongo ? Nous n'avons pas les réponses à ces questions qui peuvent être élucidées par une enquête épidémiologique. Nous comptons sur l'expertise du COPIL pour nous donner les explications précises sur la propagation de la maladie à Coronavirus à l'intérieur du pays, notamment à Lastrouville alors qu'il n'y a aucune interconnexion entre cette ville et le reste du Gabon depuis plusieurs semaines.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.