Congo-Kinshasa: Pétard mouillé ?

L'affaire Mamba - Kabund prend une autre tournure. A travers une lettre, le 1er Vice-président de l'Assemblée nationale qui porte aussi la casquette de président ad intérim de l'UDPS, accuse l'Honorable Présidente Jeannine Mabunda de partialité, de soutien à la pétition.

Pourtant, cette dernière n'a fait que la lui notifier lundi 18 mai dernier. Selon les us et coutumes du Parlement, Kabund ne devait pas répondre mais plutôt attendre la procédure. Sa réaction véhémente surprend toutes les analystes, même les plus surréalistes. Serait-il «combattant» jusqu'au perchoir ? Ou alors, cette attitude serait-elle liée à la méconnaisse des procédures en la matière ? Difficile à croire, ni à comprendre quelles sont ses principales motivations alors qu'il aurait plus besoin d'un soutien que de s'affubler sur son dos, la confiance des autres membres du bureau, s'ils décidaient d'aller jusqu'à la lui retirer à cause de cette sortie somme toute inadmissible et incongrue.

Par ailleurs, le Députée national de l'UNC, Simon Mpiana Ntumba qui ne reconnaît pas avoir signé la pétition, vient de traduire son auteur, Jean-Jacques Mamba, en justice, à la Cour de Cassation, pour faux et usage de faux. L'on apprend qu'un autre parlementaire en déplacement vient aussi de faire pareille dénonciation. Mpiana serait-il la pièce à la décharge de ladite pétition à considérer désormais comme un pétard mouillé ou encore, comme un vrai coup d'épée dans l'eau ?

A titre de rappel, Jean-Jacques Mamba a affirmé avoir recueilli 62 signatures pour la pétition qu'il a initiée en vue de la déchéance de Jean-Marc Kabund, 1er Vice-président de la Chambre Basse du Parlement. Que lui reproche-t-il alors ? «Aussi, c'est dans une ambiance déconcertante, que le 12 avril 2020, en pleine crise de gestion de la pandémie de Coronavirus, que nous avons suivi, sur les ondes de Top Congo FM, que le budget pour l'organisation du congrès que le Bureau voulait organiser était évalué à 7 millions de dollars américains, propos tenus par le 1er Vice-président de notre Bureau, pendant qu'il intervenait en démonstration sur l'inopportunité de la tenue dudit congrès. {... ] Cette affirmation a soulevé un tôlé social du fait de l'irrationalité d'une telle dépense dans un contexte socio-économique aggravé par la crise du Covid-19», écrit le Député MLC, noir sur blanc, dans ladite pétition.

Mamba accuse aussi les services de Kabund de s'être permis de molester outrageusement son assistant Emango, lui déchirant sa chemise et le chassant comme un malfrat et ce, dans l'enceinte du Palais du Peuple.

Aussi, crie-t-il au monnayage du retrait des signatures alors que le 1er Vice-président incriminé relève, lui aussi, dans sa correspondance, des «irrégularités» dans la procédure de sa déchéance et dénonce le «soutien» de Jeanine Mabunda au pétitionnaire.

Venus nombreux aux abords du Palais du Peuple apporter leur soutien au président a.i. de l'UDPS, plusieurs motards aussi courroucés que surchauffés y ont fait irruption.

Ces «Wewa», manifestement enragés, en ont payé les frais. Leurs motos ont été, pour la plupart, arrachées et acheminées vers une direction inconnue. Certains d'entre eux ont, même, laissé entendre qu'ils devaient suivre les policiers commis à cette charge correctionnelle au camp Lufungula, pour des justifications.

Beaucoup sont qui attendent impatiemment la suite de ce nouveau feuilleton politico-judiciaire.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.