Congo-Kinshasa: COVID-19 - Plus de mille malades présentent une bonne évolution

La manière dont la riposte s'organise au jour le jour commence à donner une lueur d'espoir aux Congolais au regard de l'évolution de la maladie sur le terrain. La RDC a réduit à 3% le taux de décès de cette pandémie alors que ce taux s'approchait de 10%.

Le secrétariat technique du comité de la riposte à la Covid-19 indique qu'à la date du mercredi 20 mai que mille cent trente-cinq patients qui sont en train d'être suivis par les équipes de la riposte évoluent bien. Mais quatre cent onze cas suspects sont en cours d'investigation. Le nombre de guéris est de trois cent trois personnes. Le nombre de décès reste inchangé depuis la mardi 19 mai. Il est de soixante et un. Cent quatre cas confirmés ont été rapportés le 20 mai dont quatre-vingt-dix-sept à Kinshasa et sept au Kongo centrale. Ce qui ramène le cumul de cas confirmés à mille huit cent trente-cinq depuis la déclaration officielle, le 20 mars, de la pandémie en RDC.

A Kinshasa, cinq zones de santé son touchées pa la Covid-19. Il s'agit de Kokolo avec deux cent huit cas, Limete cent quatre-vingt-deux cas, Binza Ozone cent soixante-douze, Gombe cent-vingt et un et Lemba cent et un cas. Quant aux provinces affectées, elles sont au nombre de sept. La ville de Kinshasa passe en premier comme épicentre de maladie avec ses mille six cent quatre-vingt-onze cas positifs. Kongo central cent huit cas, Nord-Kivu quinze cas, Haut-Katanga treize cas, Sud-Kivu quatre cas, Ituri deux cas et Kwilu un cas.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.