Congo-Kinshasa: Ebola - Les Etats-Unis accordent une aide supplémentaire de 23 millions de dollars

A travers son agence de développement USAID, le gouvernement américain vient de mettre à la disposition du gouvernement congolais une aide financière évaluée à vingt-trois millions de dollars américains.

L'appui qui s'inscrit dans le cadre d'aide humanitaire supplémentaires à la RDC devra être orienté dans la riposte à l'Ebola, cette maladie qui n'est toujours pas éradiquée dans l'est du pays selon un communiqué de l'ambassade des États-Unis à Kinshasa. Bien que les efforts du gouvernement américain aient produit des résultats positifs dans la riposte à cette maladie en réduisant le nombre des cas, le gouvernement américain pense que la riposte n'est pas terminée et la complexité de cette riposte à l'épidémie est mis à rude épreuve avec la survenue de la Covid-19. « Mettre fin à l'épidémie d'Ebola exige un effort concerté et unifié de toute la communauté internationale, y compris les Nations unies et les gouvernements des États de la région », indique le communiqué de l'ambassade des Etats-Unis.

Le pays de Donald Trump exhorte vivement les autres donateurs à fournir un appui financier et technique supplémentaire pour aider à mettre un terme à cette épidémie. Il appelle, par ailleurs, les gouvernements des pays qui identifient les cas suspects de la maladie d'Ebola et d'autres maladies infectieuses mortelles à les signaler promptement de manière transparente conformément à leurs obligations au titre du règlement sanitaire international.

Il va sans dire que les Etats-Unis sont les plus grands donateurs dans la riposte à l'Ebola. L'équipe d'intervention en cas de catastrophe est le coordonnateur principal de la riposte des États-Unis à Ebola. Elle continue à travailler avec l'ambassade des États-Unis à Kinshasa, les partenaires et le gouvernement de la RDC pour aider à contenir l'épidémie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.