Congo-Brazzaville: Musique urbaine - Warka Gang en studio pour son tout premier opus

Warka Gang est l'un des groupes de Pointe-Noire qui fait parler de lui alors que son tout premier opus intitulé « Contrôle » est en cours de préparation, le travail se poursuivant encore en studio.

L'album attendu par les pontenégrins aura des styles de mélodies différentes. Produit par la maison Sky Vision Musik label, le groupe est en train de finaliser cet opus dont la sortie officielle est annoncée pour les prochains jours. Il comptera dix titres.

Warka Gang est dans la musique urbaine et fait de l'afro trap et du rap. « Nous l'appelons Contrôle parce que nous sommes maintenant capables de nous défendre. Car tous les jours nous avons des défis à relever. Dans cet album, nous allons parler de la vie que nous menons au quotidien : d'où venons-nous ? Où allons-nous ? », a expliqué Djames Crazy, un membre de ce groupe.

Dirigé par MC Kulzer, le groupe entend mettre cet opus sur le marché et sur les plateformes de téléchargement légales le plus tôt possible. Le déconfinement par palier amorcé par les pouvoirs publics, faisant de Brazzaville et Pointe-Noire deux localités fermées aux autres, n'aide en rien les artistes musiciens qui optent maintenant pour les réseaux sociaux.

Warka Gang est l'un des dernières formations nées de la ville océane. Il comptait au départ des artistes comme Djams Crazy, Idolostrice, Singou Djem's, Guelor Francisco, Siboy et Léo Marcus.

« Après les autres ont quitté le groupe, nous sommes restés à deux : D. Crazy et Mc Kulzer. Depuis leur départ, nous continuons à travailler pour l'essor du groupe », a précisé Djames Crazy.

Notons que Warka Gang nourrit d'autres projets, entre autres ouvrir un studio d'enregistrement à Pointe-Noire. Il se réjouit d'avoir travaillé avec des artistes qui ont pignon sur rue dans la ville économique comme Super Cvm, Czer, Skalbo de Arsenal 242, Proto Mwan Bwal de Br. Squad musik, Mc Killer, Congolino et Boozy.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.