Madagascar: Séisme - Un deuxième tremblement de terre secoue la capitale

Il est 23h10 lorsqu'un tremblement de terre, d'une faible puissance a réveillé la capitale, le mercredi soir. La secousse a duré quelques secondes.

« Je me suis réveillé au beau milieu de la nuit, après que mon mari a entendu une secousse et il m'a réveillé de mon sommeil », témoigne une femme à Tanjombato.

L'Institut et le laboratoire géophysique d'Antananarivo (IOGA) a indiqué qu'il s'agissait d'un séisme, mais à un degré moindre puisqu'il était sur une échelle de 4,8 sur l'échelle Richter.

« Il s'est produit à 23h10min. Son épicentre était à 15km au Nord-Ouest de Sadabe, entre Sadabe et Anjozorobe, au Nord d'Antananarivo. Il a duré dix secondes », indique Andry Ramanantsoa, chef du laboratoire de Sismologie e t Infrason, au niveau de la IOGA. Cette fois, plusieurs endroits autour de la capitale ont entendu une petite secousse.

« On nous a rapporté que même à Arivonimamo a entedu cette secousse », enchaîne-t-il.

C'est la deuxième fois qu'un tremblement de terre a été entendu sur un intervalle d'une semaine. Le 13 mai, un séisme d'une magnitude de 5,4 sur l'échelle de Richter a terrorisé les Tananariviens.

« Le tremblement de terre qui s'est produit la semaine dernière a été enregistré par le réseau international, contrairement à ce qui s'est passé hier », indique le responsable.

Le pays enregistre quatre à six tremblements de terre par jour, mais les deux dernières secousses ont été les plus entendues , selon le responsable.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.