Cote d'Ivoire: Chelsea - Quand Didier Drogba raconte le titre en Ligue des champions en 2012

Cette semaine, Chelsea célèbre les 8 ans de son unique succès en Ligue des champions de l'UEFA. Une victoire sur le Bayern munich grâce notamment à Didier Drogba.

Et a l'Ivoirien de se rappeler de cette période sur ses réseaux sociaux. « Le manager venait d'être viré. Et le groupe s'est réuni où on a tous reconnu notre part de responsabilité dans ce départ. Les cadres Terry, Lampard, Cech et autres. Nous nous sommes dit que nous devions tout donner dans cette compétition, malgré la défaite 1-4 à Naples« , indique l'ancien buteur des Blues.

« Nous courrions derrière ce trophée depuis 8 ans et n'avions pu faire mieux que 2è. Après la réunion, je demande à un jeune de 23 ans, Juan Mata: « s'il te plait maestro aides moi à gagner la C1. Il me regarde et me dit : « mec tu es fou. Tu es Didier Drogba. C'est toi qui m'aidera à la gagner« , ajoute t-il.

La suite, on la connait. Avec une finale dominée par le Bayern Munich. Jusqu'au premier corner de la partie pour Chelsea (88è). C'est Mata qui tire et coup de tête de drogba pour l'égalisation.

Puis dans la séance des tirs au but; Drogba est également le dernier tireur des Blues. Et il envoie Neuer du mauavis côté pour le sacre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.