Bénin: Les partis de Patrice Talon raflent 77% des sièges aux élections communales

Au Bénin, la Commission électorale a publié aux premières heures de ce jeudi 21 mai les résultats provisoires des élections communales du 17 mai dernier. L'Union progressiste et le Bloc républicain, les deux partis du chef de l'État, Patrice Talon raflent 77% des 1 815 sièges en jeu, soit 1 555 sièges. Avec un taux de participation national de 49,14%, d'après un communiqué de la Céna.

Parmi les 49,14% de taux de participation sur le plan national, la Céna n'a pas communiqué le détail commune par commune. Le taux de participation était un chiffre très attendu, en raison de l'appel au boycott des principaux partis d'opposition et face au contexte lié au Covid-19. Le 19 mai, l'opposition qui n'a pas participé au vote, a fait sa propre compilation et estime plutôt la participation globale à 25%.

La plateforme électorale de la société civile, avait relevé le 17 mai, de fortes disparités dans le pays. Elle a indiqué avoir observé en région de l'affluence, en évoquant en même temps une faible mobilisation à Cotonou et Abomey-Calavi.

Sur les 1 815 sièges en jeu, les deux partis de Patrice Talon raflent 1 555 sièges. La Force cauris pour un Bénin nouveau, FCBE, l'ex-parti de Thomas Boni Yayi, récolte seulement 260 sièges, soit environ 15% des votes.

Future négociation avec les trois partis en tête

Désormais, ce sont, ces trois partis qui contrôlent les communes du Bénin et c'est auprès d'eux que les candidats à l'élection présidentielle de 2021 devront négocier les parrainages pour valider leur dossier.

Au sortir de ces communales, le Parti du renouveau démocratique, PRD d'Adrien Houngbedji essuie son plus gros revers depuis 1991. Zéro conseiller pour le parti arc-en-ciel avec seulement 5% des votes. Pour répondre aux railleries, son délégué à la communication fait remarquer que « l'arc-en-ciel s'efface, mais ne disparaît jamais ».

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.