Congo-Kinshasa: ESU - La reprise des activités académiques sous examen

A la suite de nombreuses réflexions entre l'équipe de riposte de Covid-19, le Ministère de la Santé ainsi que le ministère de l'Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), il ressort que c'est le moment d'examiner la possibilité de reprendre les activités académiques dans les provinces non affectées par la pandémie. C'est dans ce contexte que le ministre de tutelle, Thomas Luhaka Losendjola a instruit aux présidents des conseils d'administration (PCA) des différentes universités et instituts supérieurs d'étudier les modalités pratiques pour une reprise « imminente » des activités académiques.

Dans sa correspondance signée le 19 mai 2020, le ministre de l'ESU précise que ces responsables devront examiner les modalités et préalables nécessaires notamment, concernant le respect des mesures barrières ainsi que le nombre des professeurs disponibles localement, car la plupart d'universités ou instituts supérieurs en province dépendent totalement, en ce qui concerne les enseignants, de la ville-province de Kinshasa. Des aspects à prendre en comte, en effet, si jamais le Chef de l'Etat devait autoriser la reprise des activités académiques.

La question d'une éventuelle année blanche n'étant pas à l'ordre du jour, Thomas Luhaka a laissé entendre dans une sortie médiatique ce mercredi 20 mai que le tout dépend de l'équipe de riposte.

"Nous dépendons totalement du comité de riposte, ce sont des experts en la matière. On ne peut pas se permettre aujourd'hui de prendre des décisions dans les provinces affectées par la covid-19, et autoriser la reprise des activités. Nous attendons le feu-vert qui nous sera donné le moment venu par le comité de riposte", a-t-il déclaré.

Contrairement au ministère de l'ESU, le ministère de l'Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) a tenu compte également des provinces touchées en annonçant une reprise « progressive », c'est-à-dire les élèves finalistes auront exceptionnellement l'occasion de bénéficier de cette mesure.

Il convient de signaler que les établissements scolaires et universitaires ont été fermés sur toute l'étendue du territoire national depuis le 19 mars 2020, suite à une décision du Président de la République, Félix Tshisekedi, dans le but de limiter la propagation de la Covid-19. A ce jour, sept provinces sont touchées par la pandémie, à savoir, Kinshasa, Kongo Central, Haut-Katanga, Kwilu, Nord-Kivu, Sud-Kivu et Ituri. Les cas enregistrés au Kwilu et en Ituri sont déjà, tous, déclarés guéris.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.