Congo-Brazzaville: Education - Les cours de rattrapage en septembre pour les élèves des classes de passage

Les écoliers qui ne totaliseront pas la moyenne de passage en classe supérieure, sur l'ensemble des deux premiers trimestres, auront une session de rattrapage en septembre prochain, selon le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et de l'Alphabétisation, Anatole Collinet Makosso.

« La reprise des cours pour les autres classes est renvoyée au mois de septembre 2020. En tenant compte des critères de validation prévus par l'UNESCO, les ministères compétents s'appliqueront à valider l'année scolaire 2019-2020 et à gérer les passages en classe supérieure sur la base des notes des deux premiers trimestres de l'année scolaire 2019-2020 », déclarait le Premier ministre, Clément Mouamba, annonçant le plan de déconfinement progressif, le 16 mai à Brazzaville.

Selon le ministre Anatole Collinet Makosso, en calculant les moyennes sur la base des notes des deux premiers trimestres de l'année scolaire 2019-2020, il y aura des élèves qui ne totaliseront pas la moyenne de passage alorsqu'ils espéraient se rattraper au troisième. « Si on ne leur donne pas l'occasion de faire ce trimestre, ils vont subir un préjudice. Quand le chef du gouvernement dit que la reprise des cours pour les autres classes est renvoyée en septembre 2020, c'est une manière de donner la possibilité à ces élèves de faire une évaluation de rattrapage », a-t-il expliqué, ajoutant que cela permettra de savoir, avant la prochaine année scolaire, qui passe en classe supérieure ou échoue.

Signalons qu'à partir du 1er juin prochain les cours vont reprendre dans les établissements scolaires pour les élèves des classes d'examen : CM2, 3ème et Terminale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.