Congo-Kinshasa: EXETAT 2020 - Aucun nouveau calendrier arrêté à ce jour

Alors que des séances de travail se poursuivent encore entre le ministère de l'EPST et les différentes parties prenantes sur les dispositions pratiques à mettre en œuvre pour assurer la réouverture progressive des établissements scolaires, d'aucuns s'octroient le luxe de divulguer des "fakenews" allant dans le sens d'endosser audit ministère la publication d'un prétendu calendrier pour les épreuves de l'examen d'Etat pour la session 2019-2020 qui a fait un tabac sur les réseaux sociaux.

Pour mettre un terme à cette manigance, le ministère de l'Enseignement Primaire, Secondaire et Technique (EPST), dans un communiqué de presse rendu public en début de semaine, a porté à la connaissance de l'opinion publique « qu'aucun calendrier officiel concernant l'organisation des épreuves de l'examen d'Etat ou tout autre test n'a été arrêté à ce jour ».

La même source indique, par ailleurs, que le ministre de tutelle, Willy Bakonga, a invité tous les élèves et particulièrement les finalistes à se préparer même pendant cette période de confinement. Car, a-t-il rassuré, qu' « aucune année blanche n'est à l'ordre du jour ».

Au cours d'une journée de réflexion organisée jeudi 14 mai dernier par le ministère de l'EPST, le ministre d'Etat Willy Bakonga avait rassuré de la mise en place des certaines conditions pour faciliter la réouverture des écoles sur toute l'étendue du territoire nationale.

Soulignons, par ailleurs, que le ministère de l'EPST a lancé récemment des cours télévisés sur différentes chaînes de télévision pour permettre aux finalistes de préparer le Test National des Fins d'Études Primaires (TENAFEP) et l'Examen d'État (EXETAT 2020).

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.