Congo-Brazzaville: Football-Transferts - Jordan Botaka à La Gantoise, Ridle Baku intéresse PSG

Le mercato estival est pratiquement enclenché et des footballeurs congolais changent d'air, d'autres sont en négociations.

La latéral droit international congolais Jordan Rolly Botaka (26 ans) va évoluer la saison prochaine au sein de la formation belge de La Gantoise en Jupiler Pro League (D1 Belgique). Il a paraphé un contrat de quatre saisons pour un chèque de 600 mille euros en faveur de son ancien club, Saint-Trond. « Mes ambitions au club sont de nous qualifier pour la Ligue des champions tôt dans la saison et, bien sûr, devenir champion. C'est ce à quoi nous devons aspirer », a-t-il déclaré. Botaka compte cent trois matchs, seize buts et treize assists (passes décisives) en Jupiler Pro League. La Gantoise sera son troisième club en Belgique, après Saint-Trond et Club Bruges KV (2012-2013). Il a aussi joué au Portugal en 2013 pour Belenenses, aux Pays-Bas de 2013 à 2015 à Excelsior, et en Angleterre de 2015 à 2017 pour Leeds et Charlton. International néerlandais de moins de 19 ans, Jordan Botaka a choisi de continuer sa carrière internationale avec les Léopards de la République démocratique du Congo depuis 2015 et compte dix-sept sélections pour quatre buts marqués.

Le milieu récupérateur international Nzuzi Toko Bundebele (29 ans) est dans l'attente de la prolongation de son contrat à l'IFK Göteberg en Suède. Son contrat arrive à terme en juin alors que le joueur est en discussion avec Kenneth Anderson, le directeur sportif du club. « J'ai dit à plusieurs reprises que je voulais rester, mais ce serait bien que tout le monde devrait aussi dire la même chose », a indiqué Nzuzi Toko à la presse suédoise. Ancien de Grasshopper de Zurich en Suisse, Brighton en Angleterre, Eskisehirspor en Turquie, FC Saint Gall en Suisse, Al Fateh en Arabie Saoudite, Nzuzi Tuko a été international espoir suisse, avant d'opter pour la République démocratique du Congo en 2011.

Jeune binational pourrait se retrouver sous les feux de la rampe au cours de ce mercato estival. Passeur décisif lors du match entre son club FSV Mayence et Cologne FC (2 buts partout) lors de la reprise du championnat d'Allemagne après la suspension due à la pandémie du coronavirus, le jeune latéral droit germano-congolais Ridle Bote Nzuzi Baku (22 ans) intéresse le Paris- Saint-Germain, a confirmé le quotidien sportif français L'Equipe. Son profil plaît au directeur sportif du club parisien, le Brésilien Leonardo. Celui-ci est attiré aussi par la valeur marchande du joueur estimée entre 5 et 8 millions d'euros. RidleBote NzuziBaku, lié à Mayence jusqu'en 2022, serait une meilleure pioche pour PSG afin de pallier une éventuelle absence du latéral droit international belge Thomas Meunier, en partance pour la Bundesliga en la Premier League anglaise au cours de ce mercato.

Convoité par Dortmund, Athletico Madrid et d'autres clubs en Europe, le jeune binational Anthony Musaba (19 ans) de NEC Nimègue (D2 Pays-Bas) ne connait pas encore sa destination. La direction de son club a rendu public un démenti sur un prétendu accord entre le Borussia Dortmund et NEC pour le transfert du jeune attaquant. Le président du club néerlandais Wilco Van Schaik a reconnu que les négociations sont en cours mais rien n'est encore concrétisé et même le joueur n'a pas encore donné son consentement pour un éventuel transfert. Le club voudrait qu'il parte cette saison, mais pour un montant raisonnable de manière à renflouer ses caisses en cette période rendue difficile à cause de la pandémie du coronavirus.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.