Soudan: Le pays est une partie intégrante des négociations sur le barrage Renaissance

Khartoum — Le ministre d'État au ministère des Affaires étrangères, Dr Omar Gamar-Eddine a affirmé que les priorités les plus importantes de son ministère étaient de restaurer le rôle naturel du Soudan en tant qu'acteur et influent dans la communauté internationale. C'était lors de son discours médiatique jeudi au Conseil des ministres dans laquelle il a passé en revue la politique étrangères du pays et les efforts du ministère des affaires étrangères pour développer et renforcer les relations extérieures du Soudan au cours de la dernière période.

Le ministre d'État aux Affaires étrangères a déclaré que le Soudan était parvenu à un accord sur la question de la démarcation des frontières avec l'Éthiopie et que les négociations avec la partie éthiopienne se déroulaient bien, indiquant qu'un délai avait été convenu d'octobre à mars pour cette la démarcation.

Dr. Omar a souligné qu'il n'y a aucun type de lien entre les négociations frontalières et les pourparlers sur le barrage de la Renaissance, car cette dernière a un tiers qui est la République arabe d'Égypte, tout en renouvelant la position cohérente du Soudan sur le barrage de la Renaissance, qui est de parvenir à une solution négociée satisfaisante pour toutes les parties, et il a annoncé l'accord complet entre le conseil souverain et celui des ministres concernant la stratégie du Soudan à l'égard du barrage de la Renaissance.

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.