Soudan: Négociations de paix - Accord sur un système autonome fédéral

Juba, 21 Mai 2020 (délégué de SUNA) - La Médiation pour la paix dans le Soudan du sud a renouvelé son engagement à respecter la date limite de signature des initiales de l'accord de paix à Juba le 20 juin prochain.

Dans un communiqué de presse après la séance de négociation tenue jeudi entre le gouvernement soudanais et le Mouvement populaire de libération du Soudan - le Front révolutionnaire à Juba et Khartoum via la technologie vidéoconférence ; Dr Dio Matock, membre du comité de médiation, a déclaré que Il a dit que la session a abordé trois questions fondamentales, qui étaient représentées dans le système de gouvernement, où le mouvement populaire exigeait un système d'autonomie tandis que le gouvernement proposait un système de gouvernement fédéral, et après discussions, il a été convenu d'un système fédéral d'autonomie dans les deux zones.

Dans le dossier des arrangements politiques concernant la répartition des richesses produites dans la région, M.Dio a expliqué que les deux parties ont convenu d'en accorder 40% à la région et 60% au gouvernement national pour une période de dix ans, à condition que les parties à l'accord à la fin de la période de transition , les parties prenantes et le médiateur de s'accorder sur un pourcentage fixe pour la région dans les deux zones.

Il a également souligné l'accord des parties sur la création d'une commission des libertés religieuses, qualifiant cette étape d'importante pour s'attaquer aux racines de la crise au Soudan en général et dans les deux régions en particulier.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.