Tunisie: Inspection générale au ministère de l'agriculture - Les opérations préventives privilégiées

Il a été convenu d'organiser une conférence annuelle, dans une première session, pour l'inspection générale et d'amender le statut réglementaire de ladite inspection.

M. Oussama Khériji, ministre de l'Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, a présidé, mercredi 20 mai 2020, au siège de son département, une séance de travail consacrée à l'examen des travaux d'inspection au sein du ministère, en présence de tous les cadres de l'inspection générale des services administratifs, financiers et techniques.

Au cours de cette séance de travail, un exposé sur les résultats de la commission de l'inspection a été effectué. Il a été convenu, en outre, d'améliorer le niveau d'inspection en privilégiant les opérations préventives et en simplifiant les actions et les démarches d'inspection et de contrôle, ainsi que l'audit et le suivi.

Simplifier les démarches d'inspection

Par ailleurs, les participants se sont mis d'accord pour renforcer les liens de coopération entre l'inspection générale et la cellule de gouvernance rationnelle, et ce, pour atténuer les difficultés qui surgissent lors du travail effectué tout en généralisant les principes de la transparence.

Il a été convenu, de même, d'organiser une conférence annuelle, dans une première session, pour l'inspection générale et d'amender le statut réglementaire de ladite inspection. A cette occasion, le ministre s'est félicité des efforts déployés par l'inspection générale pour une bonne gouvernance au sein du ministère de l'Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche et l'institution des principes de transparence.

Ces efforts vont permettre de développer le secteur agricole. L'orateur a recommandé de mettre en place les mécanismes de contrôle préventif à travers une consolidation de la formation. L'objectif consiste, en fin de compte, de bien gérer les ressources humaines et matérielles au sein de ce ministère pour en tirer le meilleur profit dans le cadre de l'équité et la transparence totale en évitant la corruption et la malversation. Le ministère a la responsabilité de plusieurs activités vitales, comme la production agricole, les ressources halieutiques et hydrauliques, l'élevage... Le ministère veille à ce que les produits agricoles soient disponibles en quantités suffisantes tout au long de l'année pour satisfaire les besoins de la population et dégager de quantités à exporter.

A La Une: Agroindustrie

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.