Comores: Kidnapping d'Anil Karim - Dilavarhoussen Raza arrêté aux Comores, d'autres complices Malgaches entre les mains de la BC

La recherche des complices du feu Lamà, le grand kidnappeur capturé et a perdu la vie suite à ses blessures par balles lors de son arrestation le 17 mai dernier à Nanisana, continue chez les forces de l'ordre. Il est à rappeler que c'était la gendarmerie qui a pu mettre la main sur ce malfrat après le kidnapping de l'opérateur Karana de nationalité Française Anil Karim, le 27 avril dernier.

La Gendarmerie qui a déjà annoncé l'existence de ressortissants Karana appelés Dilavarhoussen Raza dit 4K et Moustafa fortement impliqués dans cette affaire. C'est le premier qui est reconnu comme étant le cerveau des plusieurs actes de kidnapping en complicité avec Lama. Repéré aux Îles Comores, AK est actuellement arrêté par la gendarmerie de ce pays.

Cela fait suite à une commission rogatoire dans le cadre de la coopération judiciaire entre Madagascar et Comores. On attend alors son extradition vers la Grande-île. Cette procédure est fortement sollicitée pour que celui-ci soit jugé par la Justice Malgache. Ce dernier qui était déjà appréhendé par les forces de l'ordre, mais il avait réussi à s'échapper à l'étranger. Il avait profité de son évacuation sanitaire à La Réunion suite à ses blessures par balles durant son arrestation à Ambatobe quand il était poursuivi dans un autre kidnapping à l'époque.

Série d'arrestations. Puisque la police nationale dispose également plusieurs dossiers relatifs aux actes commis par le réseau de ce bandit tristement célèbre en matière d'enlèvement des ressortissants Karana, elle ne veut pas rester bras croisés dans cette enquête. Cette entité, à travers son service central des affaires criminelles (BC) à Anosy, a procédé à une série d'arrestations des suspects dans cette affaire.

Dans cette opération, des policiers se sont rendus à Andavamamba pour perquisitionner un hôtel du quartier. Toujours dans ce cadre, des éléments de la BC se sont descendus à Ambatofotsy, du côté d'Andoharanofotsy. Ces deux interventions ont permis d'interpeller quelques individus que la police s'abstient pour le moment de citer le nombre et l'identité pour respecter le secret de l'enquête, à entendre les explications émanant du service d'information et de la relation avec les Institutions de la Police Nationale.

Quoiqu'il en soit, on espère que l'entrée en scène de la brigade criminelle dans cette opération conduit à la capture de Ra-Jim et Herman dit Man, deux autres bras droits de Lamà. A noter qu'une forte récompense de 200 000 000 d'ariary est promise à tous ceux qui donnent des renseignements permettant d'épingler ces deux individus.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.