Madagascar: Coupe du monde de slam - Conan sort de la compétition avec les honneurs

Conan, la prestation du jeune poète a été à la hauteur des attentes du public. Dans la nuit du 20 mai, c'est en direct live que le slameur malagasy a représenté Madagascar à la coupe du monde du slam. Aussi jeune soit-il, Conan s'est bien défendu. Malgré un score très serré, il est arrivé quatrième du tour éliminatoire contre un 86,2/ 100 pour le lauréat du 3è round.

Le temps c'est de l'argent. Bien parti à la toute première rotation, Conan a touché le jury en parlant d'excision. Cette tradition africaine qualifiée de barbare par les défenseurs du droit de l'homme. Une narration parfaite d'une souffrance qui ne laissera même pas les âmes les moins sensibles dans l'indifférence. Il a donné une voix à ces femmes et filles qui survivent à peine ou perdent la vie, au nom d'un us et coutume largement dépassé dans le temps, selon la société. A la seconde rotation, c'est « Monsieur Expresso » qui parle. Retraçant un amour platonique avec une âme romantique, versant dans une tragédie insoupçonnée. Le slameur prend son temps pour déclamer son texte en dépassant les trois minutes réglementaires, et se prend une pénalité au passage. Une pénalité qui lui coûtera alors une place en demi-finale.

Haut débit. A la troisième rotation, le jeune homme se rattrape et passe en mode haut débit avec un flow tel un Eminem. Conan prend la voix de Jonathan, un garçon de huit ans fils d'un ouvrier dans le textile. Adressant une lettre aux « Chers patrons blancs », de le priver de son père pour une maigre pitance, qui pourrait s'avérer être une nouvelle forme d'esclavage. Cependant, cette troisième note n'aura pas suffi à passer le cap. Et même si son aventure dans cette compétition s'est arrêtée précocement, Conan n'a pas démérité en dépit de son jeune âge, et a quand même marqué les esprits. Par ailleurs, le public malagasy a été derrière lui jusqu'à la fin de la compétition, sans faille et sans reproche car bien qu'il n'ait pas pu passer à la prochaine étape, le jeune homme sort de la compétition avec les honneurs.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.