Congo-Kinshasa: Catherine Nzuzi wa Mbombo - "Le 17 mai : une journée triste qui ne devrait pas être chômée !!"

opinion

L'histoire retiendra que les fils de ce pays sont entrés avec 5 armées étrangères pour déstabiliser les Institutions de la République et accéder au pouvoir !Malheureusement, les choses avaient très très mal tournées ! Car, leurs amis avaient des très très mauvaises intentions !!! Ils voulaient dépouiller le pays de toutes ses richesses !

Ils avaient pris tous les Diamants, Or, les devises et autres minerais précieux qui se trouvaient dans les coffres de la Miba, de la GECAMINES, de la Banque Centrale, des Banques Commerciales, de l'Ofida, de l'Onatra, de l'Occ, bref, de toutes les grandes unités de production et des Entreprises publiques qui font beaucoup de recettes et ont des liquidités.

Tous les documents importants qui se trouvaient à la Présidence de la République, au Palais de la Nation sur l'accession de notre pays à l'indépendance, sur les biens et argents emportés par les Belges et qui justifient le contentieux Belgo-congolais jamais liquidé !

Les documents importants qui se trouvaient au MONT-Ngaliema, à l'Etat-major Général et au Camp Kokolo sur les forces de la défense, sécurité et de la Police !

Les cartes des différentes concessions minières qui sont éparpillées dans toutes les Provinces de la République, à tel point que nous sommes devenus aujourd'hui un pays sans mémoire et sans archives !

Sans oublier les très belleslimousines qui se trouvaient au Mont-Ngaliema, au Camp Tshatshi et à la Primature !

Tous ces documents-là ainsi que des limousines ont été emportés.

C'est dommage que les congolais qui les avaient, amenés s'étaient rendus compte de la gravité de la situation en retard quand leurs amis et agresseurs avaient exigé l'application des fameux accords de Lemera qui, apparemment, voulaient que l'Est de la RDC soit annexé au Rwanda !

Là, Mzee Laurent-Désiré Kabila avait eu le sursaut nationaliste, malgré la gravité de l'erreur qu'il avait commise en les amenant dans son pays, il s'était opposé catégoriquement à leur céder une partie de son pays ! Ses amis qu'il avait fini par les dénommerde : "conglomérat d'aventuriers !".

C'est cela qui lui aurait paraît-il coûté la vie ! Paix à son âme.

Nous devons aimer profondément notre pays et surtout, éviter les trahisons et compromission pour avoir le pouvoiret devenir millionnaires.

Nous avons choisi la démocratie, le pouvoir passe et vient du peuple qui est souverain. Pour l'avoir, il faut passer impérativement par les élections, c'est l'unique voie qui puisse garantir la paix, la stabilité et surtout, le développement de la RDC.

Dieu nous a donné un bijou!

Apprenons à le servir loyalement et à lui rester fidèle. Nous devons suivre les exemples des autres Africains qui, sans avoir les moyens et les ressources que ns avons, arrivent à développer et à transformer radicalement leurs pays !

Ils ne comprennent pas ce qui se passe chez nous.

Ces pays progressent pour avoir accepté un Etat de droit. Pour avoir accepté le respect des lois et aussi les règlements de la République. Ils acceptent et font les sacrifices pour atteindre les buts.

Utilisons les ressources que nous avons pour changer le vécu quotidien des Congolais, retroussons les manches, travaillons durs pour préparer et garantir un meilleur avenir pour la jeunesse Congolaise.

Repoussons l'envie de vouloir posséder et acquérir tout gratuitement, c'est la loi du moindre effort, de l'argent facile qui a été à la base de l'agression de notre pays, le 17 mai 1997, malheureusement, c'est fait avec la complicité des autres congolais !

Tournons à jamais cette page triste de l'histoire de notre pays, prenons la résolution d'être de bons patriotes et de servir des modèles pour notre jeunesse.

Les historiens doivent écrire la vraie histoire de notre pays pour permettre à la jeunesse de la connaître, de méditer sur les différentes époques de l'histoire de notre pays, de prendre l'engagement de ne plus jamais refaire les mêmes erreurs.

Que Dieu bénisse la RDC, son Peuple et ses Dirigeants !

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.