Congo-Kinshasa: Gospel - Une bonne odeur chez Aimé Nkanu

«7 amour parfait » est le titre phare du nouvel album du chantre de Dieu, Aimé NKANU. L'artiste -évangéliste, en pleine cuisine, est en train de préparer un plat exceptionnel qui fera certainement plaisir aux amoureux de la musique gospel ainsi qu'à la communauté chrétienne du monde.

Selon les dernières nouvelles à notre possession, la sortie officielle de cet opus interviendra, le 7 juillet 2020, sur le marché de la musique gospel congolais.

Vu le contexte par rapport aux circuits de distribution, les cantiques qui constituent cette œuvre, seront vendus en priorité sur toutes les plateformes de téléchargement digital (Internet) puis en support physique.

Sur le plan du fond, le frère Aimé NKANU est déterminé à offrir une musique digne et inspirée qui va encore édifier le peuple de Dieu.

En effet, «7 amours parfaits » renferme de belles chansons dans lesquelles le chantre a exploité des différents thèmes dont la profondeur repose sur les paroles et mélodies succulentes.

Avec ses textes basés sur la Bible, l'auteur exhorte, à travers une de ses chansons, le peuple de Dieu d'éviter une confiance aveugle mais d'être vigilant.

S'inspirant du livre de Proverbe 5 :1, Aimé NKANU invite à faire toujours attention à certains regards, admirations et acclamations hypocrites dans l'entourage. « Tous ceux qui te regardent ne t'admirent pas sincèrement. Car, certains souhaitent au-dedans d'eux ta perte, ta chute, ton échec ... Souvent ce sont de personnes qui s'étonnent qu'on ait survécu aux pièges qu'elles t'avaient tendu», explique-t-il.

Dans un autre cantique, Aimé NKANU apporte encore un message bien réajusté et soutenu avec des illustrations succulentes qui poussent l'homme à comprendre combien il est irréparable devant le monde mais pas auprès de son Créateur.

Au Japon quand un bol est cassé, se justifie-t-il, il est réparé en comblant les fissures avec de l'Or, créant ainsi un magnifique objet. Cela révèle la beauté dans ce qui a été brisé.

« Quand un objet a subi des dommages, il a une histoire. Et cela le rend plus beau. Il en est de même pour nous les êtres humains. Tous ceux par quoi nous sommes passés : nos épreuves, nos luttes, nos blessures ne rendent pas nos vies plus laides même si c'est ce que nous ressentons lorsque nous le traversons », soutient le chantre congolais.

Et d'ajouter : « Nous pouvons laisser Dieu remplir ces failles avec de l'Or et les rendre plus belles. Tu n'es pas irréparable. Il est possible d'apprendre dans toutes les circonstances difficiles et devenir meilleur demain.

Nous pouvons porter fièrement nos cicatrices sans honte. Car, cela fait partie de notre histoire. Dieu donne du sens à chaque épreuve et peut utiliser nos blessures pour nous faire entrer dans notre véritable identité. C'est là où se trouve la beauté de son art. Ps. 147 : 3».

Signalons que «7 amours parfaits» succédera à l'album « Mon cœur ta demeure » qui s'est aussi bien comporté sur le marché.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.