Congo-Kinshasa: LCM - "En cas de déchéance de Jean-Marc Kabund, la dissolution du Parlement sera immédiate !"

Le Regroupement Politique Le Changement en Marche, en sigle L.C.M, qui s'est réuni ce jeudi 21 avril 2020, fait la déclaration suivante :

1) Le Changement en Marche, L.C.M en sigle vient de confirmer sa plainte contre Monsieur Alexis THAMBWE MWAMBA pour outrage au Président de la République, fait prévu et puni par l'ordonnance loi n°63/300 àson article 1er du 16 décembre 1963, publiée dans le Moniteur Congolais de 1964 page 7. Le LCM demande au Peuple Congolais de soutenir cette action judiciaire contre Monsieur Alexis TAMBWE MWAMBA. Car, nul n'est au-dessus de la loi conformément à l'article 12 de notre Constitution.

2) Le Changement en Marche, en sigle L.C.M met en garde tous les députés, quel que soit leur groupe parlementaire, que la déchéance de l'Honorable Jean Marc KABUND A KABUND appellera la dissolution immédiate du Parlement et des Assemblés provinciales.

3) Le Changement en Marche, en sigle L.C.M exhorte les Forces de

Défense et de Sécurité ainsi que les patriotes congolais à demeurer

vigilants et à dénoncer tous les complots ourdis contre notre Pays par certaines autorités suffisamment identifiées qui, dans leur démarches permanentes visant à de déstabiliser le Président de la République,se complaisent à créer et à entretenir des foyers de tension et d'insécurité à travers le territoire national.

4) Le Changement en Marche, en sigle L.C.M félicite le Président de la République, Son Excellence Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, et son Gouvernement pour avoir pris des mesures adéquates en temps voulu dans le cadre de la lutte contre la pandémie a corona virus qui ont épargné l'hécatombe à nos populations.Aussi, pour des raisons économiques et sociales, LCM demande au Gouvernement de prendre des mesures appropriées et urgentes en vue d'un déconfinement total du pays.

5) Le Changement en Marche, en sigle L.C.M s'indigne des rapports partisans et parfois fallacieux de l'ONGD Human Rights Watch relatifs à l'insécurité entretenue par le Sieur Zacharie Badiengila alias NE MUANDA NSEMI, chef de la Secte politico-religieuse Bundu Dia Kongo au Kongo Central et à Kinshasa.

6) Le Changement en Marche, en sigle L.C.M réitère son soutien inconditionnel au Président de la République, Son Excellence Monsieur

Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO et s'engage à L'accompagner dans la matérialisation de son programme politique.

Fait à Kinshasa, le 21 mai 2020

Pour Le Changement en Marche,

Maître John Mbaya Ntita

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.