Sénégal: Le ministre de la justice sur le cas Hisséne Habré - «L'autorisation d'assignation à domicile pourrait être prolongée»

Le ministre de la Justice Me Malick Sall révèle que l'autorisation d'assignation à domicile accordée à Hissène Habré pourrait être prolongée.

« L'ordonnance du juge dit qu'il (Hisséne Habré) est autorisé à sortir pour un délai de 60 jours mais, ce délai est renouvelable en tenant compte des raisons qui avaient amené le juge a autorisé cela. A ce que je sache nous sommes toujours dans cette pandémie.

Et c'est ce même Etat d'urgence qui avait amené le juge à autoriser Hissène Habré une liberté conditionnelle » , a soutenu le Garde des Sceaux, invité de Rfm.

Pour rappel, la justice sénégalaise a autorisé lundi 6 avril 2020, la libération de l'ex-dirigeant tchadien Hissène Habré, pour 60 jours, Habré sous haute surveillance dans son domicile de Dakar.

A l'issue de ce congé, Hissène Habré « réintégrera l'établissement pénitentiaire du Cap Manuel, immédiatement», avait indiqué une ordonnance du juge de l'application des peines au Tribunal de grande instance hors classe de Dakar.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.