Sénégal: Ralentissement de l'activité du secteur tertiaire au mois de février dernier

Selon l'Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd), le ralentissement de l'activité du secteur tertiaire, au mois de février 2020, s'est illustré par la régression de 8,0% du chiffre d'affaires des services en rythme mensuel.

Ce ralentissement, indique la structure, s'est opéré sous l'effet, des baisses de ceux des « Activités financières et d'Assurance » (-20,1%), des « Activités Immobilières » (-17,5%), des services de « Transport » (-12,7%), des « Activités de service et de soutien et de bureau » (-12,2%) et des « Activités Spécialisées, scientifiques et techniques » (-9,1%).

Cette contreperformance, souligne l'Ansd, est toutefois amoindrie par les hausses enregistrées dans les services d'« Enseignement » (+7,3%) et d'«Information et Communication» (+2,1%). « S'agissant du chiffre d'affaires de l'activité de commerce, il s'est replié de 9,6% », confie l'agence.

L'inde du chiffre d'affaire des services (base 100 en 2010) s'est situé à 104,7 contre 113,8 le mois précédent, soit un repli de 8,0% en variation mensuelle. En février 2019, l'indice de ce chiffre d'affaires était en dessus de la base avec 111,2, ce qui, comparé à celui du mois de février de l'année en cours, représente un fléchissement de 5,8%.

L'Ansd note par ailleurs que l'indice du chiffre d'affaires du commerce au mois de février (126,6), enregistre une baisse de 9,6% comparé celui du mois de janvier (140,0). Par rapport à la même période de l'année 2019 avec 116,9, le chiffre d'affaire du commerce connait une hausse de 8,3%.

A La Une: Sénégal

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.