Angola: COVID-19 - Le pys reçoit 25 tonnes de matériel de biosécurité

Luanda — Le Gouvernement angolais a reçu, jeudi 21 mai, 25 tonnes de divers matériel en provenance de la Chine, pour lutter contre le covid-19.

L'équipement fait partie d'un lot de 380 tonnes achetés avec les ressources de l'État angolais, pour combattre la pandémie.

De ce lot de 380 tonnes acquises, le pays a reçu jusqu'à cette date 120 tonnes.

Le prochain lot arrive ce samedi 23 mai.

Selon la ministre de la santé, Sílvia Lutucuta, le vol de la TAAG a apporté du matériel de biosécurité, des réactifs et deux machines de test pour renforcer les provinces dans le diagnostic du covid-19.

Dans ce contexte, la ministre a fait savoir que le gouvernement continuait de recevoir des équipements en grande quantité pour soutenir la lutte contre cette pandémie.

Le même jeudi, un lot d'équipements et de matériel de biosécurité a été acheminé vers la province de Cabinda, et ce vendredi 25, la destination serait Lunda Sul.

A cet effet, la commission compte sur l'appui de la Force aérienne pour le transport de ces équipements.

La semaine dernière, le pays avait reçu 10 tonnes de divers équipements offerts par le Qatar, via sa fondation.

Rappelons que l'Angola totalise 60 cas positifs, dont trois décès, 18 guérisons et 39 actifs (cliniquement stables), dont 31 de transmission locale, tous de la province de Luanda.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.