Soudan: Les FLC se réunissent avec la Justice pour approuver la nouvelle loi syndicale

Khartoum — La réunion, présidée par la sous-secrétaire du ministère de la Justice Mme Siham Osman et en présence d'un représentant du département de la législation du ministère de la Justice, a souligné la nécessité d'approuver rapidement la loi sur les syndicats comme l'une des exigences fondamentales de la révolution et une entrée essentielle pour la transition démocratique.

Des représentants du Secrétariat de l'Association des professionnels, le bureau des Syndicat des associations professionnelles, le Comité syndical des forces de la liberté et du changement pour la Déclaration de la liberté et du changement et le Centre Al-Ayam d'études culturelles et sociales ont participé à la réunion.

La réunion a mentionné que le projet de loi organisant les syndicats pour l'année 2020 a été approuvé par un grand nombre de groupes syndicaux et politiques, ainsi qu'un nombre estimé de personnes intéressées par le travail syndical, et qu'il reflète donc une large base de consensus parmi les travailleurs.

La réunion a proposé la formation d'un comité mixte entre le ministère de la Justice et toutes les autorités compétentes pour avancer la loi devant la réunion conjointe entre le Conseil Souverain et celui des ministres dans un proche avenir.

A La Une: Soudan

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.