Algérie: Confinement sanitaire - "Sanctions rigoureuses" contre les commerçants contrevenants

Alger — Le ministre du Commerce, Kamel Rezig, a mis en garde, vendredi à Alger, les commerçants dont l'activité est suspendue en raison du confinement sanitaire imposé dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19, tels les vendeurs de vêtements et de chaussures, contre les sanctions encourues en cas d'infraction.

Dans une déclaration à la presse, lors du coup d'envoi de la ampagne nationale collective de sensibilisation au port obligatoire de bavettes pour les commerçants et les clients, au marché de proximité « Ali Melah » à la Place du 1 er mai à Alger, M. Rezig a souligné que les sanctions encourues par les commerçants qui continuent à travailler à rideau baissé ne se limitera pas à la fermeture du local pour une durée minimum d'un mois, les contrevenants risquent d'être traduits en justice.

Dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus, il a été décidé, en début mai, de la refermeture de plusieurs commerces pour non respect des mesures de protection, à savoir les salons de coiffure, les commerces de pâtisserie et de gâteaux traditionnels, les magasins d'habillement et de chaussures, les magasins de vente d'électroménagers, d'ustensiles de cuisine et de tissus, ainsi que les merceries, les boutiques de cosmétiques et parfumeries.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.