Kenya: Le Secrétaire général nomme Mme Sanda Ojiambo, du Kenya, Directrice exécutive du Pacte mondial des Nations Unies

communiqué de presse

New York — -- Le Secrétaire général de l'ONU, M. António Guterres, a nommé aujourd'hui  Mme  Sanda Ojiambo, du Kenya, Directrice exécutive du Pacte mondial des Nations Unies. Deuxième femme à être nommée à ce poste, elle remplacera Mme Lise Kingo, du Danemark, à qui le Secrétaire général exprime sa profonde reconnaissance pour son dévouement et son leadership stratégique à la tête du Pacte mondial, comme en atteste le renforcement de la contribution du Pacte à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD).

Mme Sanda Ojiambo, qui entrera en fonctions le 17 juin prochain, mettra à contribution ses 20 années d'expérience pour mener le Pacte mondial dans sa prochaine phase, mobiliser un mouvement mondial d'entreprises et faire peser de tout son poids le secteur privé dans la réalisation des objectifs de développement durable. Avant sa nomination, la nouvelle Directrice exécutive était depuis 2010 responsable du commerce durable et de l'impact social à Safaricom Plc, au Kenya.

De 2008 à 2010, elle était Directrice des Fondations Safaricom et MPESA, au Kenya, chargée de la mise en œuvre de plusieurs initiatives de partenariat public-privé entre Safaricom et des organismes des Nations Unies. Tout au long de sa carrière, elle a cultivé et géré les relations avec de grandes entités commerciales et des organisations de la société civile, y compris au cours de son travail sur le développement des capacités en Somalie avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et CARE International.

Mme Ojiambo est titulaire d'une maîtrise en politique publique de l'Université du Minnesota, aux États-Unis, et d'une licence en économie et développement international de l'Université McGill, au Canada.

Lancé en juillet 2000, le Pacte mondial des Nations Unies est la politique stratégique et l'initiative de plaidoyer du Secrétaire général pour aligner les activités et stratégies commerciales avec 10 principes universels dans les domaines des droits de l'homme, du travail, de l'environnement et de la lutte contre la corruption. L'initiative entend convaincre les entreprises d'intégrer les objectifs de développement durable à leur stratégie et activités.

Avec plus de 10 000 entreprises participantes et autres parties prenantes issues de plus de 160 pays et réparties en 68 réseaux nationaux, le Pacte mondial est la plus grande initiative volontaire au monde qui s'occupe des liens entre développement durable et monde des affaires. Approuvé par les chefs d'entreprise, il forme un cadre pratique pour l'élaboration, la mise en œuvre et la diffusion des politiques et pratiques de durabilité, engageant les entreprises en faveur de cette durabilité et leur faisant partager la responsabilité de créer un monde meilleur.

SOURCE Secrétaire général de l'Organisation des Nations Unies

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.