Madagascar: « Kianja masoandro » - Risque de divorce avec une partie de l'opinion

Le tollé provoqué par la construction du « Colisée » ou « Kianja masoandro » est significatif du respect que de nombreux Malgaches vouent à leur patrimoine culturel. "Anatirova" est, dans l'esprit de tous, un lieu « masina » qu'il ne faut pas dénaturer.

Sur ce site se trouvent les vestiges de notre passé, et il ne peut être dénaturé par un monument qui n'y a visiblement pas sa place. Il avait été envisagé qu'il soit classé patrimoine mondial de l'UNESCO, mais les autorités malgaches ont sciemment ignoré cette perspective. Elles ne reviendront certainement plus sur une décision qui scandalise au plus haut point une partie de l'opinion.

« Kianja masoandro » : risque de divorce avec une partie de l'opinion

Sur les réseaux sociaux, les protestations se sont multipliées. Elles expriment une véritable incompréhension devant cette décision qui a été prise sans consultation de l'opinion. Une pétition de protestation a déjà été lancée. La ministre de la Culture et de la communication répond que le site d'Anatirova est un site national, et que l'édification du « Kianja masoandro » ne souffre d'aucun interdit. François Mitterrand, en son temps, avait construit la pyramide du Louvre et avait essuyé de nombreuses critiques et, aujourd'hui, cet édifice est considéré comme un chef-d'œuvre d'architecture, et est visité par des millions de personnes.

Mais il ne se trouve pas dans l'enceinte du palais de Versailles. Le palais de Manjakamiadana, qui a été en partie détruit lors de l'incendie de 1995, a été reconstruit avec des matériaux modernes, et de nombreux puristes ont regretté cette manière de procéder. Néanmoins, ils se sont résignés après l'annonce du chef de l'Etat que la reconstruction des monuments du site d'Anatirova serait terminée avant la célébration du 60e anniversaire du retour de l'indépendance de Madagascar. Il ne fut cependant jamais question d'y bâtir ce nouveau « Colisée ». La décision a été prise par le chef de l'Etat et elle ne souffre d'aucune discussion. Cependant, elle risque de créer un divorce avec une partie de l'opinion.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.