Congo-Brazzaville: Coronavirus - Du matériel de prévention de la pandémie pour les maisons d'arrêt

Quatre camions pleins de vivres et du matériel de prévention du coronavirus (Covid-19) ont quitté Brazzaville, le 22 mai, en direction de l'hinterland, pour être livrés dans les établissements carcéraux disséminés à travers le pays.

Deux convois ont pris simultanément le départ, le vendredi, devant le directeur général de l'administration pénitentiaire, le colonel Jean Blaise Komo. L'un est allé dans la partie septentrionale, et l'autre vers la partie méridionale. Ils étaient chargés du matériel de lutte contre la Covid-19, notamment des masques de protection, des seaux, des gels hydro alcooliques et autre matériel d'hygiène.

Ces kits seront livrés, en ce qui concerne la zone nord, entre autres, dans les maisons d'arrêt d'Ewo, Ouesso, Owando, Impfondo et Djambala. Dans la partie sud, par contre, ils sont destinés aux maisons d'arrêt de Madingou, Dolisie, Mossendjo, Sibiti et à tous les établissements carcéraux de cette partie du pays.

Ils servent à accroître la riposte contre la Covid-19 afin d'éviter sa propagation au sein des les prisons.

Hormis le matériel de lutte contre la Covid-19, il est prévu aussi pour ces maisons de détresse, des vivres et du matériel de première nécessité, entre autres du riz, des spaghettis, des bidons d'huile et bien d'autres. L'objectif est de permettre aux prisonniers de ne pas manquer à manger pendant la période de crise sanitaire.

S'adressant aux chefs de mission, le directeur général de l'administration pénitentiaire a insisté que tous ces kits arrivent à destination.

« Vous avez été choisis pour exécuter la mission d'apporter aux détenus des maisons d'arrêt des kits de protection contre la propagation du coronavirus. Je ne voudrais pas entendre un seul instant que les antivaleurs ont caractérisé votre mission. Je ne ferai jamais quartier à tout auteur, co-auteur ou complice de la dissipation même d'une brindille de spaghettis. Tout ce qui a été donné, doit arriver aux détenus », a instruit le colonel Jean-Blaise Komo ses collaborateurs, d'un ton ferme.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.