Algérie: APN - Débat du projet de loi de finances complémentaire pour l'exercice 2020 à partir de mardi

Alger — Les membres de l'Assemblée populaire nationale (APN) entameront, mardi prochain, les séances consacrées au débat du projet de loi de finances complémentaire (PLFC 2020), tandis que le vote est fixé à dimanche 31 mai 2020, a indiqué, samedi, l'APN dans un communiqué.

"L'APN reprendra ses travaux en plénières mardi 26 mai jusqu'à dimanche 31 mai 2020 pour débattre et voter le PLFC 2020", a précisé la même source.

Selon le calendrier des plénières, le PLFC 2020 sera présenté par le représentant du Gouvernement mardi 26 mai 2020 à 14h30, en sus de la présentation du rapport de la Commission des Finances et du Budget sur le projet de loi. Suite à quoi, le débat sera ouvert aux députés en plénière.

Lire aussi: PLFC 2020: révision du cadrage macroéconomique du fait de la crise

Le débat général se poursuivra mercredi 27 mai à 9h, avant d'écouter les réponses du représentant du Gouvernement aux préoccupations des députés.

Toutefois, la séance consacrée au vote du PLFC 2020 est prévue dimanche 31 mai dans la matinée, à l'issue de la validation de la qualité de membre d'un nouveau député par la commission des Affaires juridiques et administratives et des Libertés, a indiqué le communiqué.

La Commission des Finances et du Budget de l'APN avait consacré, au cours de la semaine passée, plusieurs séances pour l'examen du PLFC 2020 ainsi qu'à l'exposé présenté par le ministre des Finances Abderahmane Raouya.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.