Algérie: OIT - Des orientations pour un retour au travail sûr et sain durant la pandémie

Alger — Les politiques de retour au travail durant la pandémie de COVID-19 devraient se fonder sur une approche centrée sur l'humain, qui place les droits et les normes internationales du travail au cœur des stratégies économiques et sociales, a recommandé l'Organisation internationale du travail (OIT), dans un document publié sur son site web.

La note d'orientation, intitulée "A safe and healthy return to work during the COVID-19 pandemic" (Un retour au travail sûr et sain durant la pandémie de COVID-19) se base sur des documents d'orientation spécialisés de l'OIT et les normes internationales du travail, qui fournissent un cadre normatif pour créer des conditions de retour au travail sûres.

Le document d'orientation indique que les travailleurs doivent se sentir en sécurité sur leur lieu de travail et protégés aussi bien contre les risques directement liés au COVID-19 que contre les risques indirects, en particulier les problèmes psychosociaux ou les risques ergonomiques liés à des postures de travail inconfortables ou à des équipements inadaptés lorsqu'ils travaillent à domicile.

Le document propose que chaque milieu de travail, chaque emploi ou chaque groupe d'emplois fasse l'objet d'une évaluation avant le retour au travail, et que des mesures préventives soient mises en œuvre pour garantir la sécurité et la santé de tous les travailleurs, selon une hiérarchie des mesures de prévention.

Pour les personnes qui continueront de travailler depuis chez elles, "le risque d'infection dans un contexte professionnel peut être éliminé".

Lire aussi: OIT: le confinement aggravera davantage la vulnérabilité des travailleurs informels

Pour tous ceux qui retourneront sur leur lieu de travail, la priorité doit être accordée aux solutions qui prévoient de remplacer les situations dangereuses par des situations moins dangereuses, recommande l'OIT.

Elle propose dans ce sens d'organiser des réunions virtuelles plutôt que présentielles. Mais "lorsque cela n'est pas possible, une combinaison de mesures de contrôle techniques et organisationnelles sera généralement nécessaire pour prévenir la contagion".

Si les mesures à mettre en œuvre sont propres à chaque lieu de travail, elles peuvent consister, en plus des pratiques de nettoyage et d'hygiène, à installer des barrières physiques comme des vitrines de protection en plexiglas, à améliorer les systèmes de ventilation, ou à adopter des horaires de travail flexibles, lit-on dans le document.

Les orientations rappellent également que l'utilisation d'un équipement de protection individuelle approprié peut être nécessaire pour compléter d'autres mesures -en particulier pour les professions les plus dangereuses-, et que cet équipement doit être fourni gratuitement aux travailleurs.

Par ailleurs, l'organisation onusienne estime qu'il conviendrait de tenir compte des besoins des travailleurs les plus exposés aux maladies graves, notamment les travailleurs âgés, les femmes enceintes, les personnes souffrant d'affections préexistantes, les réfugiés, les migrants et les personnes travaillant dans le secteur informel.

Le document soutient que le dialogue social-qui réunit des gouvernements et des organisations d'employeurs et de travailleurs- sera déterminant pour établir des politiques efficaces ainsi que la confiance nécessaire pour un retour au travail en toute sécurité.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.