Algérie: Industrie - La SCIMAT-GICA de Batna décroche deux certifications de conformité

Alger — La société des Ciments d'Aïn-Touta à Batna (SCIMAT), affiliée au Complexe Industriel d'Algérie Ciment "GICA", a obtenu deux nouvelles certifications internationales de conformité selon les normes ISO, a indiqué samedi le ministère de l'Industrie et des Mines dans un communiqué.

Le premier certificat concerne la norme 45001 version 2018 relative au système de management de la santé et de la sécurité au travail, a indiqué la tutelle sur sa page Facebook, estimant que cette norme aidera les établissements à offrir aux employés un environnement de travail sûr et sain et à réduire le nombre de décès et de blessures liés au travail.

La deuxième certification est liée au système de gestion de l'énergie, à savoir : la norme ISO 50001 version 2018.

Selon le ministère de l'Industrie et des Mines, SCIMAT-GIGA d'Aïn-Touta a décroché "cette reconnaissance internationale la plus importante" par l'Association française de normalisation "AFNOR", considérée comme une référence livrée à l'élaboration et la proposition des normes et certifications à l'international.

SCIMAT a pu, par ailleurs, renouveler deux autres certifications, en l'occurrence : la norme ISO 9001 pour le système de management de la qualité et la norme ISO 14001 du système de management environnemental.

A noter que ces certifications concernent l'ensemble des activités de la SCIMAT relatives à la production, packaging et commercialisation du ciment et du gravier.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.