Soudan: Une déclaration sur les exécutions du Ramadan et sur le "démantèlement du sit-in

Khartoum — Le ministère public a publié une circulaire de presse au sujet de la conclusion de la commission selon laquelle 28 des meilleurs officiers des forces armées avaient été exécutés, concernant les événements du sit-in, le ministère public attendait d'identifier les suspects impliqués dans le démantèlement du sit-in et des violations avec un professionnalisme élevé et dans le délai imparti.

Le parquet a déclaré dans un communiqué de presse à l'occasion de l'anniversaire des événements du 28 Ramadan 1410 de l'Hégire correspondant au 24 avril 1990 et de l'anniversaire du 29 Ramadan 1440 de l'Hégire correspondant au 3 juin 2019 font partie des tristes événements gravés dans la mémoire de la nation.

Le communiqué indique que, grâce aux enquêtes menées par la commission d'enquête sur l'exécution de 28 officiers des forces armées le 24 avril 1990, correspondant institué par la décision du procureur général n ° 8 de 2019, le comité est parvenu au fait que 28 officiers des meilleurs officiers des forces armées ont été exécutés.

Le communiqué indique que la commission a interrogé 85 témoins sur les événements, collecté des preuves et des inférences, et que les procédures sont maintenant au stade de l'évaluation des preuves, de l'identification des accusés et de leur mise en accusation professionnelle.

"Nous nous rendons compte de la difficulté de la mission et de ses complications juridiques. .. Cependant, après Dieu, l'affaire reste du ressort du pouvoir judiciaire pour peser les preuves et adapter les faits en fonction de la fermeté des dispositions de la loi", indique le communiqué.

Le communiqué indique que le comité indépendant stipulé dans le document constitutionnel continue d'enquêter sur les événements du sit-in. "Nous espérons que les accusés impliqués dans le sit-in et les violations seront déterminés avec un grand professionnalisme et dans le délai spécifié par l'ordre de sa constitution."

Le communiqué indique que le procureur général a accordé au comité indépendant les pouvoirs du parquet pour enquêter, arrêter, rechercher et identifier les accusés et les inculper, et qu'il a les pouvoirs nécessaires pour mener à bien les enquêtes de manière professionnelle et indépendante.

Le communiqué concluait: « À l'anniversaire des événements du 28 et du 29 ramadan, le parquet confirme qu'un certain nombre de cas de martyrs sont désormais au stade final des enquêtes et que l'affaire du coup d'État de 1989, les enquêtes ont été menées à bien, ainsi que le cas des étudiants martyrs dans la ville Obied, sont désormais devant le pouvoir judiciaire. " , nous aspirons que tous les tribunaux sont ouverts, pour donc soumettre tous les dossiers complets aux tribunaux.

A La Une: Soudan

Plus de: SNA

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.