Angola: Un gouvernant souhaite une bonne articulation pour vendre les produits des champs

Luanda — Le ministre de l'Industrie et du Commerce, Victor Fernandes, a déclaré samedi que les équipements existant dans les centres logistiques, notamment ceux de Luanda, mais qui sont inactifs, doivent être au service de toute la chaîne de logistique et de distribution des produits de champs.

Victor Fernandes, qui a effectué une visite de terrain au centre de logistique et de distribution de Luanda (CLOD) et au marché d'approvisionnement de Benfica (MAB), a précisé qu'il travaillerait sur un plan pour le secteur de la logistique et de la distribution, afin d'améliorer l'écoulement des produits de la campagne aux grandes villes.

Selon le ministre, la visite de ces infrastructures visait à vérifier le secteur de la commercialisation, les opérateurs de distribution, notamment et les équipements disponibles, mais une grande partie n'est pas utilisée.

«Ce que nous voulons que cet équipement fasse, c'est essentiellement la distribution de produits fabriqués localement dans le cadre de mesures d'allégement économique, l'adéquation de l'activité logistique et le financement de celle-ci, ce qui permettra au produit d'atteindre le consommateur final dans les grands centres commercial », a-t-il dit.

En termes d'infrastructures et d'équipements logistiques, le pays est bien servi, mais ce qui manque, selon le ministre, c'est d'adapter adéquatement le circuit et de stratifier qui sont et devraient être les grossistes et qui sont ou devraient être les détaillants, ainsi qu'établir qui doit importer et quoi importer.

Victor Fernandes a encore admis que Luanda était bien desservi en termes d'équipements logistiques, mais a reconnu qu'il fallait les adapter aux circonstances pour que la production qui atteigne les circuits informels puisse arriver dans le circuit de l'économie formelle.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.